On entend souvent dire que les fils RSS sont morts et qu'ils ne servent plus à rien, qu'ils ont disparu de la surface du Web. Mais ceux qui disent cela ne savent peut-être pas bien les utiliser et les chercher, car les flux RSS sont bien présents à l'heure actuelle sur la Toile et peuvent s'avérer extrêmement intéressants à utiliser. Voici comment les identifier au mieux dans une démarche de veille.

 

Les flux RSS ont été pendant longtemps faciles à trouver puisqu’ils étaient par défaut présents sur chaque blog. Une simple recherche dans Technorati, Blog Pulse ou Google Blogs permettait de repérer des blogs thématiques et de s’y abonner, mais, d’une part, le phénomène des blogs s’est tassé et d’autre part, beaucoup de ceux qu'on appelait à l'époque "blogs" se sont transformés en sites web traditionnels, mettant de côté les spécificités qui les en distinguaient initialement : présentation par ordre antéchronologique, possibilité de commentaires, trackbacks, blogroll et… flux RSS ! On aurait alors pu penser que les flux allaient disparaître, d’autant qu’à partir de 2015, les GAFAM les avaient presque totalement banni de leurs plateformes. Ce ne fût pourtant pas le cas et l’une des raisons de leur résistance est liée à la transformation d’un outil très populaire de création de blogs - WordPress - en un CMS capable de créer tout type de sites web. Or WordPress dispose nativement de très nombreux flux RSS (plus d’une trentaine) et il est également le CMS le plus utilisé dans le monde. Des chiffres publiés très récemment par le cabinet d’études W3techs indiquent qu’il représente 40% des sites créés, loin devant Shopify (3%), Joomla (2,2 %) ou Drupal (- de 2%). Une information intéressante dans le contexte de la veille puisqu’elle nous assure qu’a minima, 40% des sites qu’on découvrira lors d’une phase de sourcing pourront être surveillés via leur flux RSS.


Comment identifier les sites sous WordPress ?

La démarche consiste dans un premier temps à identifier si le site que l’on souhaite surveiller a été bâti avec WordPress. Rien de plus simple pour cela. Il suffit d’installer l’extension Wappalyzer et de cliquer dessus lorsqu’on est sur la page cible :

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Christophe Deschamps, Consultant-formateur : veille stratégique, intelligence économique, social KM, e-réputation, mindmapping, IST (http://www.outilsfroids.net/)