Enormément d’internautes utilisent aujourd’hui Google pour effectuer leurs recherches sur le Web. Pourtant, il existe d’autres outils qui proposent des fonctionnalités que Google n’a pas. Cet article a pour but  de lister ces fonctionnalités de recherche originales que la concurrence peut apporter. En d’autres termes : « qu’est-ce que les autres ont et que Google ne propose pas » ? Une bonne raison de regarder ce qui se fait ailleurs... Première partie : les technologies « moteurs » anglophones.

Pourquoi n’utiliser que Google  pour toutes ses recherches sur le Web ? En effet, ses concurrents (Yahoo !, Ask Jeeves, Voila, etc.) proposent des fonctionnalités que ne fournit pas le moteur leader. Nous allons donc décrire, au travers d’une série d’articles, quelques fonctionnalités qui vous sembleront inédites si vous êtes un googlemaniaque averti et exclusif.

Notez bien qu’il ne s’agit pas ici de répertorier les fonctions que Google a et que les autres n’ont pas mais bien le contraire 🙂

D’autre part, nous nous sommes limités, dans ces articles, aux fonctionnalités de recherche sur le Web. Exit donc l’actualité, les images, etc.

Enfin, il ne s’agit pas, ici, de comparer la pertinence des résultats d’un moteur par rapport à un autre mais bien leurs fonctionnalités de recherche, ce qui est bien différent. De plus, nous n’essaierons de comparer ici que ce qui est comparable. Nous n’étudierons donc pas l’Open Directory ou la partie « annuaire » de Yahoo! (même par rapport à la partie « annuaire » de Google). Nous nous cantonnerons aux technologies de moteurs de recherche, qui représente le « cœur de métier » de Google... Les métamoteurs ou les outils qui utilisent une technologie qui n’est pas la leur (comme HotBot) feront également l’objet d’un article spécifique d’ici quelques semaines.

Ce mois-ci, nous inspecterons les technologies « moteurs de recherche » anglophones (ou d’origine anglophone). Le mois prochain, nous traiterons les moteurs de recherche plus spécifiquement d’origine française...

Commençons donc maintenant notre petite revue d’effectif... (NDLR : si vous trouvez d’autres fonctions intéressantes sur ces moteurs et qui nous auraient échappées, n’hésitez pas à nous les indiquer, nous en parlerons dans un futur article).

Le nouveau moteur de recherche de Yahoo (http://search.yahoo.fr/ et http://search.yahoo.com/ pour la partie US), basé sur la technologie « maison » baptisée Yahoo Search Technology, propose les fonctions suivantes :

- La possibilité, en cliquant sur un pictogramme situé à droite du lien proposé, d’ouvrir la page correspondante dans une fenêtre distincte.

Bien sûr, Google (comme Yahoo !, d’ailleurs) propose cette possibilité dans ses « Préférences » mais elle reste binaire : soit la page s’affiche à chaque clic dans la même fenêtre, soit à chaque clic dans une fenêtre distincte. Sur Yahoo !, on a le choix à chaque recherche. Même si cette manipulation n’a rien de sorcier si on ne dispose pas du pictogramme en question (il suffit d’appuyer sur la touche « shift » lorsqu’on clique sur un lien pour l’ouvrir dans une autre fenêtre), la fonction est agréable à l’usage...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.