La pratique du "Paid Linking", ou vente de liens au prorata de la popularité (PageRank) des pages qui les contiennet, est un epratique qui se répand de plus en plus sur le Web, de façon ouverte aux Etats-Unis et plus discrète en Europe et en France. Google s'est récemment déclaré contre ce type de commerce. Mais comment peut-il définir qu'un lien est acheté ou non ? Quels sont les risques encourus ? Petit aperçu des pratiques actuelles dans ce domaine...

La stratégie de linking (analyse des liens internes et/ou externes) est cruciale pour une prestation de référencement naturel. Si le linking interne peut être facilement mis en place avec de bonnes arborescences et la connaissance des règles d'optimisation "classiques", cela devient beaucoup plus compliqué lorsqu'il s'agit du linking externe.

Dès lors comment trouver des sites partenaires influents dans leur secteur d'activité et acceptant de placer des liens vers les pages d'un autre site ? L'idée émise par certains professionnels serait d'acheter ces liens. Quels sont les prix pratiqués ? Qu'en pense Google ? Quels sont les risques d'une telle pratique ?  Cet article essaie de faire le point sur la situation.

L'état des lieux

Pour obtenir une bonne visibilité au sein des moteurs de recherche, il faut avant tout choisir des mots clés pertinents et optimiser le contenu des pages avec ces mots clés. Cependant, tout cela ne peut pas fonctionner sans une bonne stratégie de maillage (interne et externe) en privilégiant tout autant la qualité que la quantité. Si la stratégie de maillage interne peut être facilement mise en place avec une réflexion en amont, trouver des liens externes peut être beaucoup plus difficile à mettre en place.

Certains webmasters n'hésitent pas à acheter des liens pour améliorer leur propre indice de popularité. Le phénomène est de plus en plus important aux Etats-Unis. Des plates formes comme Review Me (http://www.reviewme.com/) ou Text link ads (http://www.text-link-ads.com/) proposent de mettre en relation acheteurs et vendeurs. Et quelques recherches autour des mots clés "pagerank", "for sale" et "links" permettent en quelques minutes d'obtenir une liste de nombreux sites qui monnayent leurs liens au prorata du PageRank de leurs pages web, de façon ouverte...

En Europe, le commerce de liens semble beaucoup plus discret. Certains sites mettent parfois en vente une partie de leur espace sans que cela soit clairement identifié comme tel.  L'emplacement peut être sous format d'un encart publicitaire (du type Google Adsense) en lien direct ou sous forme de pages dédiées exclusivement au(x) partenaire(s).

Quels sont les prix pratiqués ?

Il apparait extrêmement difficile de donner un prix exact car cela dépend de nombreux facteurs. En tout état de cause, la prestation doit être prise dans la durée (minimum 6 ou 12 mois) pour que le lien puisse avoir un réel impact.

Le prix dépend également de la pertinence du site, de son PageRank ou de l'emplacement du lien  (sur tout le site ou sur seulement une page). Le prix de départ peut commencer à une petite dizaine d'euros mensuels pour finir à plusieurs milliers d'euros mensuels.

Certains outils ont développé des interfaces pour connaître le montant d'un lien comme Text link ads (http://www.text-link-ads.com/link_calculator.php)  On peut s'apercevoir que le prix varie considérablement en fonction de l'emplacement et du type du partenaire.

 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.