Qui n'a pas eu maille à partir sur le Web avec des problèmes de copie de ses propres contenus (texte, images, etc.) sur d'autres sites web ? Dans ce cas, on évoque souvent la notion de "droit d'auetur" ou de "copyright" sans réellement savoir ce que ces mots signifient. Il nous semblait donc important de faire le point dans cet article sur ces notions afin de savoir quels sont les recours possibles lorsqu'on constate qu'un contenu, quel qu'il soit, a été copié sur un autre site sans permission. Décryptage...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #135 du mois de mars 2012

Début de l'article :

Tout éditeur d'un site ou même tout créateur de contenu a un jour découvert qu'une personne lui « volait » une partie de son contenu, faisait des copier-coller, reproduisait ses photos et illustrations, etc. Généralement, l'auteur se croit trahi, crie au scandale, se dit que l'autre « n'a pas le droit »… Car, finalement, il est vrai que c'est le droit qui donne les possibilités ou interdictions de ce que l'on peut copier ou non sur un site, un article, une photo, et de façon plus globale un contenu… Depuis l'arrivée de ce que certains appellent le Web 2.0, il est vrai que la création de contenus est passée au second rang au profit des agrégateurs et autres fournisseurs de technologies. Pourtant, sans contenu original et renouvelé, l'Internet n'aurait plus de sens. Il est donc important de protéger les créateurs de contenu, quels qu'ils soient. Il est donc tout aussi important pour nous tous de comprendre les règles du jeu dans ce domaine.

Le droit d'auteur

Lorsque l'on parle d'auteur, il est assez logique de parler de droit d'auteur. Le concept moderne de droit d'auteur est apparu en France avec un certain Beaumarchais au 18ème siècle. Ce concept diffère du principe de copyright (le "droit de copier") qui est issu des différends entre les imprimeurs et les auteurs britanniques durant la Renaissance et le début de l'ère moderne.
...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.