Un site web qui met en ligne un contenu ne peut plus se passer des réseaux sociaux, qui vont permettre d'obtenir une visibilité importante au sein de certaines communautés. Encore faut-il maîtriser les "social snippets", ou modules sociaux qui vont présenter vos informations au sein même du réseau. Comment générer une "box" attractive, intéressante et efficace sur Facebook, Twitter, Google+ et Pinterest ? Ce n'est pas si compliqué quand on sait comment s'y prendre. Suivez le guide...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #149 du mois de juin 2013

Début de l'article :

Un site web possède plusieurs impératifs dont deux en particulier, qui sont souvent complémentaires : SEO et SMO (« Social Media Optimization »). Dès qu'un contenu suscite un partage – quel que soit la forme ou l'outil employés – tout le challenge est de convaincre les membres de la communauté des internautes pour qu'à leur tour, les mécanismes de viralité jouent leur rôle et que vos contenus sur le Web fassent « boule de neige ». C'est l'objet de cet article que d'en décortiquer les bases techniques et marketing.

Pourquoi les « Social Snippets » sont-ils importants ?

Les « Social Snippets » participent directement à la viralisation de vos contenus. Et ce au travers des boutons « J'aime » ou « Recommander », du bouton de « Tweet », du module « Plus One », du bouton « Pin it », etc.

Le Web marketing est aussi une science du détail... Tout le challenge consiste à générer une « Box » qui sera attractive pour que les internautes qui la voient aient envie de l'explorer et de la partager.

En bref, le schéma est le suivant :
- L'internaute visite une page d'un site web ;
- Il utilise un des modules sociaux disponibles ;
- Une actualité est générée sur son journal mais aussi sur les profils de ses « suiveurs » ;

...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.