Chaque mois, nous demandons à une personnalité du SEO francophone sa vision du futur de notre métier à une échéance de 5 ans (au-delà on peut imaginer que c'est de la pure science-fiction). Ce mois-ci, c'est Sébastien Monnier, ancien googler et ancien président du Seo Camp, fondateur de la société Woptimo, qui nous donne sa vision du futur de ce métier en revenant sur les quelques années qui viennent de s'écouler pour mieux envisager les prochaines...

Par Sébastien Monnier


Pour connaître le futur, révise ton passé

Parfois, le meilleur moyen de se plonger dans le futur est de faire un regard en arrière vers le passé. Et je remonterai même au delà des cinq dernières années... Regardons la dernière décennie, qui a, à la fois, mis le SEO dans la lumière, mais aussi montré ses limites.

En 2010, nous avons connu Caffeine, changement complet d'infrastructure permettant une indexation plus rapide et des améliorations plus flexibles du moteur. C'est un peu la première pierre indispensable de cette décennie de search.

Ensuite, d'un point de vue pénalité, nous avons eu le petit zoo avec principalement Panda et Penguin : beaucoup de pénalités entre 2010 et 2014 avec de fortes chutes même chez des acteurs importants. Depuis quelques années, en dehors de quelques secteurs ultra concurrentiels, c'est relativement plus calme et Google communique moins sur les pénalités ou sur l'achat de liens. Il se concentre désormais sur l'amélioration de l'expérience utilisateur, l'adaptabilité mobile, la performance et l'amélioration de l'indexation. Bref, l'équipe Search de Google a changé de discours. Ils sont passés de : "les SEO cherchent à nuire au moteur de recherche en abusant des failles de nos algos" à "les SEO sont nos alliés et peuvent nous aider à améliorer le web et les résultats du moteur." Ce changement n'est pas anodin et est là pour durer. La nouvelle Search Console reflète ce changement : plus d'informations, avec des recommandations précises. Google ira vers de plus en plus de collaboration avec les propriétaires des sites...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Sébastien Monnier, fondateur de la société Woptimo (https://woptimo.com/).