Le domaine du Data SEO peut sembler parfois complexe, pourtant il permet notamment de fortement automatiser des actions ou d'analyser des données en nombre important. Dans cette série de trois articles sur le sujet, nous allons tenter d'explorer le monde de la Data Science appliquée au SEO. Dans cette première partie, nous abordons le thème des outils qu'il faut utiliser, en fonction du budget dont vous disposez.

Par Vincent Terrasi

Le Data SEO est une approche scientifique du SEO qui s’appuie sur l’analyse de données et l’utilisation de la data science pour prendre des décisions.

Il existe trois grandes catégories de projets en data SEO :

  1. Prédiction : prédire les facteurs de classement, son futur trafic et générer un texte.
  2. Classification : attribuer une classe / catégorie à chacune des URL et à des textes.
  3. Compréhension de donnée : explorer et évaluer la qualité des données de ses sites ou des sites concurrents.

Les mythes du Data SEO

Mes premiers projets Data SEO ont vu le jour en 2014 et toutes mes découvertes ont été partagées sur mes sites et pendant mes conférences à partir de 2015. Depuis, de nombreux experts SEO ont testé et innové et des projets très ambitieux ont vu le jour. D’ailleurs, depuis 2 ans, le sujet est régulièrement évoqué dans les conférences SEO en France et à l’international.

En revanche, il existe de très nombreux mythes sur le sujet, ainsi que sur la thématique de l'intelligence artificielle au sens large.


Fig. 1. Intelligence Artificielle et Mythes..


Premier mythe : “Le Data SEO, c’est pour les gros sites”

L’un des objectifs du Data SEO est l'automatisation, et quelle que soit la taille du site, il y a obligatoirement des choses à automatiser. Même sans entrer dans de gros sujets comme la génération de contenu, il existe de nombreuses techniques de Data Science comme la détection d’anomalie qui permet de détecter des variations sensibles ou fortes dans vos données Google Analytics, Google Search Console, Crawl et Logs. Ainsi, vous pouvez appliquer des correctifs très rapidement (les dernières techniques permettent de le faire automatiquement via un CDN). Ensuite, les audits SEO peuvent être fortement automatisés, notamment dans la recherche de mot clés, ce qui fait gagner beaucoup de temps (jusqu’à trois jours économisés).

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Vincent Terrasi, formateur DATASEOLABS (https://dataseolabs.com/fr/) et Directeur Produit OnCrawl (https://fr.oncrawl.com/)