Il est très important en SEO de bien comprendre comment les choses se passent, quels sont le fonctionnement et les rouages de la Toile. Il en est ainsi de l'affichage d'une page web dans un navigateur. Cette action, qui semble simple a priori, est en fait une succession de tâches parfois très différentes sur lesquelles il peut être important de jouer pour optimiser l'UX, le SEO et les capacités techniques du serveur. Après les explications du mode de chargement d'une page web le mois dernier, voici les différents indicateurs dont il faut tenir compte ainsi que des conseils pour les améliorer sur votre site.

Par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).

Pourquoi est-ce si dur de mesurer réellement un temps de chargement ?

Avant d’entrer dans le détail, il faut savoir que le chargement d’une page web peut changer constamment, car plusieurs facteurs peuvent fortement fluctuer dans le temps :

  • Le nombre de personnes utilisant la même connexion Internet pour le test ;
  • La qualité de cette connexion (elle peut varier fortement entre une connexion fibre face à une connexion Edge sur téléphone) ;
  • Le nombre d’internautes connectés au serveur ;
  • Le contenu changeant de certains scripts (par exemple, les publicités renvoient des contenus différents pour chaque Internaute) ;
  • L’état du serveur et sa charge ;
  • Le lieu de connexion de l’internaute par rapport à la localisation géographique du serveur ;
  • Si le cache existe ou s’il a été supprimé/vidé récemment sur le site ;
  • Si certains fichiers sont déjà mis en cache ou non sur le navigateur de l’internaute ; Etc.

C’est pour cette raison que, si vous faites plusieurs tests d’affilée, vous aurez parfois des chiffres différents, que ce soit le temps de chargement, le poids de la page, le nombre ou encore l’ordre des fichiers à télécharger.

Prenons l’exemple de la distance. Voici un test de vitesse du site de l’agence SeoMix.fr depuis Londres...

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.


Plus d'infos pour les abonnés :

Plus d'infos pour les non-abonnés :