Toute personne s'intéressant au SEO connait la Search Console (anciennement : Webmaster Tools) de Google. Mais deux autres moteurs (Bing et Yandex) proposent également des outils similaires. Il nous a donc semblé intéressant de les présenter également dans cet article, non pas de façon exhaustive, mais plutôt en mettant en avant leurs principales différences, ainsi que leurs avantages et inconvénients par rapport à celui du moteur de recherche leader.

En France, on parle systématiquement de la Search Console de Google comme outil de base en SEO. La raison à cela est simple : Google ayant une part de marché dominante, son outil est privilégié, car il peut donner de précieuses informations sur les erreurs d’un site et sur son positionnement.

Mais ses deux concurrents Bing et Yandex ont aussi leurs propres outils, parfois assez similaires, qui regorgent de rapports et d’informations pratiques. Passons en revue leurs points forts !

La Search Console de Google, la seule indispensable ?

Chaque moteur de recherche est différent. Si on cible la France, il faut être visible dans Google. On peut donc partir du principe que seules les informations concernant ce moteur sont pertinentes, et donc que seule la Search Console de Google ferait foi. C’est vrai, mais cette façon de penser pose problème pour plusieurs raisons :

  • Un problème technique détecté par un des "outils pour webmasters" a de fortes chances de l’être par les autres un peu plus tard ;
  • Certains outils ont des fonctionnalités qui touchent aussi d’autres aspects que le SEO, et qui donc auront un impact positif global sur le site ;
  • En règle générale, les bonnes pratiques SEO ont tendance à s’uniformiser entre les différents moteurs de recherche, et donc ce qui est vrai sur l’un est souvent vrai pour les autres.

C’est pour toutes ces raisons que ces différents outils, proposés par chaque moteur, sont utiles.

Nous allons donc ici mettre en avant leurs points forts. Il ne s’agit donc pas d’un tutoriel ou d’une description détaillée de ces derniers, mais d’une mise en avant des atouts des outils de Bing et Yandex comparés à celui de Google.

Seul problème, certains menus présentés ici ne seront utilisables qu’à condition de vouloir cibler les utilisateurs de ces moteurs de recherche. Par exemple, les menus équivalents aux résultats de recherche sur Bing ou Yandex ne vous serviront à rien pour savoir où en est votre référencement sur Google.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (https://www.seomix.fr)