Si l'optimisation des pages web pour les moteurs de recherche passe par une meilleure définition des urls, du code HTML, des liens, etc., elle doit avant tout être basée sur l'optimisation du contenu lui-même, depuis le titre (balise TITLE) jusqu'au texte qui le compose. Dans cette série de trois articles, David Cohen (de la société de référencement CVFM) nous explique comment optimiser un contenu rédactionnel afin de le rendre plus visible par les moteurs de recherche... Après le titre des pages le mois dernier, nous étudions ce mois-ci le choix des mots clés et le phénomène de "longue traîne" qui capte la majorité du trafic "moteurs" sur votre site web...

Nous continuons, dans cette deuxième partie, notre article sur la meilleure façon d'écrire du contenu sur le Web, en tenant compte des algorithmes de pertinence des moteurs de recherche.

Le TITRE de la page a retenu notre attention le mois dernier. Il fallait bien lui consacrer un article à part entière, car son importance est capitale (il est en tête du contenu) et que nous préconisons sa reprise dans le TITLE (balise).

Ce mois-ci, nous allons nous intéresser au choix des mots. Si l'écriture du titre est un travail de réduction des choix, c'est-à-dire trouver de 3 à 5 mots qui vont participer au titre, l'écriture du texte va ouvrir ce choix des mots et même encourager leur diversité. Ce qui va rassurer, nous l'espérons, nos amis rédacteurs.

Diversifier ses mots autour d'un noyau pertinent

Si nous vous demandions maintenant de créer un site web à partir d'une page blanche, votre premier réflexe serait sans doute de dessiner une structure. Qu'elle soit en forme de râteau ou d'étoile, vous seriez bien obligé de mettre des mots sur cette structure. Nous y voilà : il vous faut déjà nommer chaque partie de votre source d'information, même si ce n'est encore qu'un squelette.

Alors, avant même de dessiner la structure, commençons par choisir les meilleurs mots, ceux qui sont utilisés par les internautes lorsqu'ils cherchent l'info, lorsqu'ils cherchent le site que vous allez construire. Bâtir un site, rédiger un article, cela commence par lister ses mots les plus pertinents. Essayez et vous verrez que la rédaction ou la conception seront plus faciles, que cela aide précisément à surmonter l'angoisse de la page (web) blanche...

Le noyau dur

Pour choisir les mots les plus pertinents, nous nous appuierons sur quatre outils, dont un payant, parmi la centaine disponibles gratuitement ou sur abonnement sur le Net. Chacun répond à un besoin précis...

Pour une recherche destinée au titre : Quintura (http://www.quintura.com/) est un "moteur" récent qui se démarque par une ergonomie proche du "nuage de mots". Son seul défaut : il n'aime pas beaucoup nos lettres accentuées.

Sur cet outil, vous saisissez un ou deux mots et il vous donne les co-occurrences les plus fréquentes issues de la première page des résultats de Yahoo Search. Vous avez alors la possibilité d'affiner votre requête avec un des mots présents sur le nuage, les résultats plus précis suggèrent à leur tour un nuage plus ciblé…

Attention : ces mots proviennent d'une suite de résultats, ils représentent le dénominateur commun de sites centrés autour de votre requête… Autrement dit les sites concurrents. Libre à vous de choisir un mot pertinent hors des sentiers battus par vos confrères, vous le ferez en toute connaissance de cause.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.