Plusieurs éditeurs de sites web se sont aperçus, dans le passé, que des webmasters inconvenants copiaient purement et simplement leur contenu en pensant bénéficier d'un bon référencement obtenu par le site "source" parfois après de longs mois, voire années, de travail. Ce type de copie illicite s'effectuant bien entendu sans demander la moindre autorisation. Comment détecter ces plagiats ? Comment en découvrir les auteurs ? Comment faire pour stopper ces agissements ? Cet article tente d'apporter quelques éclairages à ces questions cruciales avec ce mois-ci un focus sur la question des flux RSS qui peuvent avoir un effet négatif sur un référencement...

Préambule

Dans l'article du mois dernier, nous avions abordé les problèmes liés au plagiat d'une page web et quels étaient les moyens de les détecter. La reprise automatique de contenu (ou syndication de contenu) d'un site à un autre s'est également développée grâce à l'essor des blogs et l'utilisation de plus en plus importante des flux (ou fils ou canal) RSS. Comment cela fonctionne–t–il ? Quels sont les avantages liés à l'utilisation des flux RSS ? Quels sont les inconvénients ? Existe–t-il une vraie limite entre plagiat et contenu dupliqué ? C'est ce que nous allons développer au cours de cet article.

Comment fonctionne un flux RSS ?

Les flux RSS (Real Simple Syndication entre autre signification de l'acronyme) permettent de publier un contenu (ou une partie de ce contenu) sur d'autres sites de manière automatique et instantanée. Ces fichiers XML sont mis automatiquement à jour en temps réel.

Simple fichier texte stocké sur le serveur d'un site Internet, disposant de sa propre URL, un flux RSS contient généralement un titre (title), la date de publication, une partie de la description (description) de l'article ainsi que l'url de l'article désigné (link).

Pour consulter un fils RSS, il faut utiliser un outil spécifique, appelé "lecteur RSS" ou "agrégateur". Celui-ci peut être intégré à un navigateur Internet (Mozilla Firefox), soit autonome (Feedreader) ou encore être intégré à un logiciel de messagerie (Mozilla Thunderbird).

Vous trouverez une liste de lecteurs RSS non exhaustive sur dmoz.org :

http://directory.google.com/Top/Reference/Libraries/Library_and_Information_Science/Technical_Services/Cataloguing/Metadata/RDF/Applications/RSS/News_Readers/

Un navigateur Web tel que Mozilla Firefox est en mesure de repérer l'adresse des flux RSS. L'internaute clique juste sur l'icône  qui apparaît au sein de la barre de navigation pour s'abonner au flux.

Le navigateur crée alors un marque-page dynamique sur lequel il suffira ensuite de cliquer pour afficher les titres correspondant.

Le menu déroulant permettra ensuite d'accéder directement à l'article souhaité.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.