On parle de plus en plus de SMO (Social Media Optimization) suite au succès grandissant d'outils communautaires comme Facebook ou Twitter. Mais le SMO peut-il faire de l'ombre, voire tuer le SEO à terme ? Les deux stratégies sont-elles concurrentes ou complémentaires ? Cet article - le premier d'une série sur ce sujet - a pour ambition de faire un point sur ce sujet très "tendance" afin de mieux orienter vos décisions dans les mois à venir...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #115 du mois de mai 2010

Début de l'article :

Le sujet des médias sociaux est un sujet bouillant et même brûlant. Pour être à la mode, il faut désormais avoir un job dans le "Social media". Il suffit de suivre les courbes dans l'outil Google Trends pour s'en convaincre : le volume de News faisant référence au Social Media a progressivement dépassé celui faisant référence au SEO. Depuis début 2009, l'écart se creuse. Ceci étant dit, en termes de volume de recherches, l'acronyme SEO garde sa suprématie... pour le moment.
 

L'expression "social media" (courbe rouge) a commencé à faire parler d'elle dans les médias début 2008 et a dépassé l'expression "SEO" (courbe bleue) début 2009 en termes de nombre de mentions dans les sources News crawlées par Google (voir courbes – partie inférieure image).
  
Les observateurs promettent aux médias sociaux un avenir radieux et comme toujours, certains observateurs emportés par l'élan prédisent que le SMO (comprenez le "Social Media Optimization") sonne le glas du SEO, voué à être vaincu par le web social à plus ou court terme.
Dans cet article, après avoir posé les principaux concepts, nous nous attacherons à démontrer que SEO et SMO sont complémentaires en prenant les cas de Facebook et Twitter, les 2 stars du moment.
 
 
De quoi parle-t-on ?
 
En termes d'objectifs, le SEO vise notamment à accroitre la présence, le positionnement et la "cliquabilité" des liens présents dans les outils de recherche. La notion de "liens organiques" est centrale dans cette démarche.
Le SMO, quant à lui, vise à favoriser la présence de liens par "pollinisation" au sein du web social. Le web social regroupe les plates-formes, applications et services dont dispose la population connectée afin de converser, de partager et d'interagir. Le web social se caractérise par :

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 4 pages (format A4 Word)
Auteur : Emmanuel Fraysse, auteur d'un livre sur "Les nouvelles opportunités business des réseaux sociaux" à paraitre en juin 2010.

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 17 mai 2010

Télécharger l'article au format PDF :
http://abonnes.abondance.com/archives/2010-05/

Sommaire de la lettre Réacteur de mai 2010 :
http://abonnes.abondance.com/archives/2010-05/

Accès à la zone "Abonnés" du site Abondance.com :
http://abonnes.abondance.com/

Plus d'infos pour les non-abonnés :

Comment s'abonner à la lettre Réacteur ? :
http://commande.abondance.com/

Sommaire de la lettre Réacteur de mai 2010 :
http://lettres.abondance.com/sommaire-RR-052010.html

Tous les articles de l'année 2010 :
http://lettres.abondance.com/articles-rechref-2010.html

Sélection des meilleurs articles des derniers mois : :
http://www.abondance.com/article-abonnes.html