Le "Black Hat SEO" est à la mode actuellement et, depuis plusieurs mois, on voit apparaître de nombreux articles à ce sujet. Mais, comme il se définit lui-même, le fait de "respecter la loi mais pas les recommandations de Google" est-il véridique ? Le Black hat SEO est il vraiment légal, au sens pénal et civil ? Si on jette un coup d'oeil de juriste sur ces pratiques, la réponse n'est pas aussi claire et nette qu'on veut bien l'entendre ou le croire. Décryptage...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #131 du mois de novembre 2011

Début de l'article :

Comme le disait Paul Sanches (http://www.seoblackout.com/), célèbre Black Hat, à Nantes, dernièrement (http://bomboleriot.tumblr.com/post/12088842297/seocampnantes) : "Le Black Hat respecte la loi; il ne respecte simplement pas les guidelines Google". Cette phrase synthétise les croyances et les nécessités dans ce business. Il est en effet important de voir une "célébrité" comme Paul Sanches considérer le respect de la loi comme une thématique intéressante à prendre en compte (voire à respecter), preuve de la maturité de ce marché.

Toutefois, cette phrase peut être discutée selon les pays et la manière dont on voit les choses.

Qu'est ce que le Black Hat SEO ?

Même si les lecteurs assidus de cette lettre mensuelle et professionnelle d'Abondance maitrisent peut-être parfaitement le vocabulaire, le référentiel et les techniques du Black Hat SEO, sa définition précise est primordiale car elle va induire la légalité ou non de la pratique.

Si l'on en réfère au "Black Hat" tout court, tel qu'on le connaissait surtout avant, la légalité (ou plutôt l'illégalité) des acteurs laissait peut de doute : on était en plein dans le hacking et la violation de dizaines de lois. Cela étant, dans le monde SEO, l'activité n'est clairement pas axée autour du hacking, mais plutôt de l'optimisation... différente.

Wikipédia francophone nous précise que le Black Hat SEO « décrit des activités faites d'automatisations (générer des sites automatiquement pour obtenir des liens, générer des commentaires de blog incluant des liens, etc..) dans le but de faire du référencement à l'échelle de masse. » (source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Black_hat)

...

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

Plus d'infos pour les abonnés :

Taille de l'article : 4 pages (format A4 Word)
Auteur : Alexandre Diehl, Avocat à la Cour, cabinet Lawint (http://www.lawint.com/).

Formats disponibles : Word, PDF, HTML
Date de parution : 15 novembre 2011

Télécharger l'article au format PDF :
http://abonnes.abondance.com/archives/2011-11/

Sommaire de la lettre Réacteur de novembre 2011 :
http://abonnes.abondance.com/archives/2011-11/

Accès à la lettre Réacteur :
http://abonnes.abondance.com/

Plus d'infos pour les non-abonnés :

Comment s'abonner à la lettre Réacteur ? :
http://commande.abondance.com/

Sommaire de la lettre Réacteur de novembre 2011 :
http://lettres.abondance.com/sommaire-RR-112011.html

Tous les articles de l'année 2011 :
http://lettres.abondance.com/articles-rechref-2011.html

Sélection des meilleurs articles des derniers mois : :
http://www.abondance.com/article-abonnes.html