Le trafic sur un site web peut émaner de nombreux canaux différents : moteurs de recherche, réseaux sociaux, accès directs, liens commerciaux, etc. Il est intéressant, lors de vos analyses d'audience au travers de Google Analytics, de prendre en compte une approche "multi canal" afin de prendre en compte l'ensemble des sources qui sont intervenues dans le processus de conversion et/ou de transaction sur votre site. Voici comment faire avec la seconde partie de notre article sur le sujet...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #143 du mois de décembre 2012

Début de l'article :

Le mois dernier, nous avons vu comment aborder les entonnoirs multicanaux de Google Analytics :
• Les rapports disponibles ;
• Les regroupements de canaux ;
• Les groupes de canaux personnalisés ;
• Les segments.

Il nous reste maintenant à rendre concrets certains concepts et, surtout, à définir des modèles d'attribution. C'est l'objet de cette seconde partie...

Quelques réponses simples

Prenons un canal d'acquisition comme Google AdWords et essayons d'en dresser un tableau un peu plus précis...

Quel est le poids des liens contextuels ?
1. Affichez la vue d'ensemble.
2. Cliquez sur le bouton Toutes.

Pour notre exemple, il y a eu 2 093 conversions au total dont 1 123 conversions indirectes. Nous savons que :
• Le chiffre d'affaires total généré s'élève à 465 576,36€ ;
• Le chiffre d'affaires généré par Google AdWords est de 111 319,50€ ;
• Google AdWords représente donc 23,91% du chiffre d'affaires total ;
• Google AdWords a permis 570 conversions ;
• Google AdWords représente donc 27,23% des conversions ;
• Le coût des campagnes AdWords est de 20 488,15€ ;
• Le ROI des campagnes de liens contextuels équivaut à 443,34%.

La formule pour calculer le ROI d'une campagne est la suivante : ((Chiffre d'affaires - budget) / budget) * 100. ...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.