Dans cette lettre, nous décrivons chaque mois de nombreux outils qui permettent de traiter l'information et de surveiller des sources pertinentes nous permettant de mettre en place une veille efficace. Mais il existe également des outils qui stockent les articles qui nous semblent pertinents pour nous permettre, une fois archivés et "simplifiés", de les lire à tête reposée. En voici trois, tous aussi intéressants les uns que le autres : Instapaper, Readability et Pocket...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #147 du mois d'avril 2013

Début de l'article :

Depuis quelques années maintenant, la veille sur internet s'est banalisée, chacun peut aisément mettre en place une surveillance des sites ou sources qui lui sont utiles grâce aux fils RSS ou bien en suivant les flux provenant des médias sociaux à travers des outils de social medias monitoring (cf. les articles sur Hootsuite, Tweetdeck ou Seesmic, dans les numéros de septembre, octobre et novembre 2011 de la Lettre R&R). L'accès aux sources d'information et leur surveillance n'est donc plus le problème principal, en revanche dégager du temps pour traiter ces contenus et donc pouvoir les stocker pour y revenir ultérieurement est devenu une question centrale. Plusieurs services en ligne se sont spécialisés sur ce créneau de la lecture différée et nous vous proposons maintenant de détailler les trois principaux : Instapaper, Readability et Pocket.

Instapaper

Instapaper (http://www.instapaper.com/) a été lancé en 2008, en même temps que l'App Store d'Apple, avec comme objectif de permettre de retrouver sur son iPhone les articles et textes découverts en ligne. Pour utiliser Instapaper vous devez tout d'abord vous créer un compte sur ce service à partir de la page d'accueil. Une fois cela fait, vous allez glisser-déposer le bookmarklet prévu à cette effet dans la barre de favoris de votre navigateur.

...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.