La question de l'hébergement est souvent évoquée lorsqu'on parle de SEO, parfois à tort d'ailleurs. Le pays où le serveur est hébergé est-il important ? Faut-il se méfier de "voisins" spammeurs, présents sur la même machine ? Doit-on opter pour un serveur mutualisé, dédié ou une autre solution ? Qu'est-ce qu'un "bon" et un "mauvais" hébergeur en termes de SEO ? Cet article a pour ambition de faire un point clair et précis sur tous ces sujets, parfois assez proches des légendes urbaines...

Début de l'article :

Lorsqu’un projet de site web est lancé, ou lorsqu’un projet de migration vers une nouvelle plateforme ou une nouvelle version est initié, il est fréquent que le sujet des implications SEO du choix de l’hébergement soit tout bonnement ignoré. Pourtant, l’impact sur votre référencement d’un mauvais hébergement peut être extrêmement fort.

Quel type d’hébergement choisir ? Quels sont les points d’attention ?

Nous allons nous efforcer de répondre à ces questions au cours de cet article, en tordant le cou au passage à certaines idées reçues et quelques légendes urbaines qui ont cours dans le petit monde des référenceurs.

Fig. 1. Une salle d’un hébergeur de sites web.

La localisation des serveurs pour des sites internationaux : est-ce réellement important ?

En théorie oui. Mais pas en pratique.

La question de la présence de vos pages dans le bon index pays

En l’absence de tout autre signal, la localisation géographique des serveurs (établie à partir de leur adresse IP) est utilisée par les moteurs de recherche pour associer une page web à une localisation. Pour Google ou Bing, cela signifie que l’index pays dans lequel la page apparaîtra peut être choisi en fonction de ce critère.

En pratique, d’autres critères sont utilisés en priorité :

Le ccTLD (la terminaison du domaine) : un .fr sera considéré comme site à afficher en priorité sur Google France, un .de sur Google Allemagne, etc. ;
La géolocalisation déclarée dans les Webmaster Tools (Search Console) des moteurs de recherche ;
Les informations trouvées dans les balises hreflang.

Ce qui signifie que l’emplacement géographique des serveurs n’est pas un obstacle à une présence dans le bon index pays : on peut toujours « corriger » l’indication envoyée par la géolocalisation via l’IP. ...


L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.


Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Philippe Yonnet, Directeur Général de l'agence Search-Foresight (http://www.search-foresight.com).

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 15 novembre 2016

- Accès à la lettre Réacteur

Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre Réacteur ?

- Sommaire de la lettre Réacteur de Novembre 2016

- Tous les articles de l'année 2016

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...