Les PWA ou applications web progressives, comme on pourrait les traduire, sont des pages web ou des sites qui « ressemblent » aux traditionnelles applications dites « natives » que l'on trouve via les app stores sur son téléphones mobile. Elles sont l'une des priorités de Google pour 2018 et nous vous suggérons de vous y intéresser de près ! Voici dans cet article une présentation des PWA, ainsi qu'un exemple de code utilisé pour le site web Autovisual.com.


Introduction aux PWA alias les Progressive Web Apps

Les applications web progressives comme on pourrait les traduire sont des pages web ou des sites qui « ressemblent » aux traditionnelles applications dites « natives » que l’on trouve via les app stores sur son téléphones mobile. Mozilla définit les Progressive Web Apps (que nous désignerons PWA par la suite) comme des « applications web progressives » faisant office de « bons vieux sites web mais en mieux ».

De gros acteurs sont passés aux PWA, de nombreux exemples de différents marchés sont représentés sur le show case de Google (source : https://developers.google.com/web/showcase/) ou encore sur PWA.rocks. On y retrouve des géants du web, des éditeurs, des jeux ou encore des e-commerçants.

Définition des PWA : Il s’agit de sites web dont on peut partager l’URL et qui sont accessibles sans app store. Les PWA doivent être optimisées pour des situations de mobilité et leurs formats doivent s’adapter aux différents appareils et supports.

Elles doivent aussi avoir la même expérience utilisateur qu’aurait un mobinaute avec l’icône de l’application disponible sur l’écran d’accueil, des notifications, un affichage en full screen.

Les 8 fonctionnalités préconisées par le support Google

Les PWA doivent répondre à plusieurs critères. Elles doivent être :

Progressives : elles fonctionnent quel que soit le choix de navigateur web. C’est la différence majeure avec les applications natives ou hybrides. Il s'agit donc de permettre une expérience toujours la meilleure, peu importe le navigateur, sans décliner l’expérience tout en dispensant les avantages du mobile.
Re-engageables : elles fidélisent et permettent aux utilisateurs d’être impliqués avec l’application même quand les appareils sont inactifs.
Adaptatives : elles conviennent à de nombreux formats : bureau, smartphone, tablette, etc.
Découvrables : on peut les reconnaître en tant qu’application et elles être référencées par les moteurs de recherche.
Installables : elles sont disponibles sur l'appareil, et notamment sur l'écran d'accueil sans avoir recours aux app stores (ou autre boutique pour installer une application).
Partageables : on peut les partager via une URL, sans installation complexe.
Indépendantes du réseau : elles sont maintenues disponibles hors-ligne ou sur un réseau de faible qualité.
Sécurisées : elles sont protégées contre l'espionnage et contre la falsification du contenu (HTTPS).
Source : https://developers.google.com/web/progressive-web-apps/

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Audrey Schoonwater, Consultant SEO / Chef de projet Technique (http://audreyschoonwater.fr/).

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 19 février 2018

- Accès à la lettre Réacteur

Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre Réacteur ?

- Sommaire de la lettre Réacteur N°200 de Février 2018

- Tous les articles de l'année 2018

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...