A l'heure où nous écrivons ces lignes, et si vous êtes un webmaster ayant accès à la « Google Search Console », vous avez certainement déjà reçu un message avec pour objet « Présentation de la nouvelle Search Console pour [votre site] ». Google a en effet annoncé officiellement la disponibilité de ces nouvelles fonctionnalités en version bêta le 8 janvier 2018, et depuis lors a commencé à ouvrir progressivement l'accès à la nouvelle version. Nous allons voir dans cet article que la nouvelle Search Console apporte un peu plus que des changements cosmétiques, mais qu'elle présente également des limites qui pour certaines seront temporaires (elles ne vont perdurer que pendant une période de transition), mais qui pour d'autres semblent plus définitives.



Une nouvelle Search Console et de nouveaux principes

D’une manière générale, la nouvelle version de la Search Console a été imaginée afin de répondre à certaines critiques exprimées à propos de l'outil actuel, jugé peu utile en l’état par de nombreux webmasters qui trouvent les informations qui y figurent peu « actionnables ».

Tout d’abord, l’idée est de fournir des informations tournées vers l’action, et non plus uniquement des indicateurs à interpréter. Les rapports d’erreur par exemple sont regroupés par types de problème à corriger, indiquent également la volumétrie des erreurs ou des URL concernées, ainsi que le caractère critique ou non de ces erreurs.

Ensuite, et c’est particulièrement notable dans le rapport sur les pages AMP, la nouvelle Search Console permet d’organiser son travail de correction, en permettant de noter les pages qui ont été traitées et donc d’identifier celles à corriger. Il sera possible, dans de futures fonctionnalités, de partager des éléments provenant des rapports de la Search Console pour faciliter le travail en groupe.

Enfin, Google introduit un nouveau fonctionnement qui fait de la nouvelle Search Console un véritable outil d’optimisation et non plus un simple thermomètre : certaines fonctionnalités permettent de re-tester immédiatement une page pour vérifier que les problèmes sont bel et bien corrigés, et ceci, sans avoir à attendre que la page soit recrawlée.

Comment accéder à la nouvelle Search Console ?

Si vous avez déjà reçu le message « Présentation… »

Si vous avez déjà reçu un message dont l’objet est « Présentation de la nouvelle Search Console pour [votre site] », cela signifie qu’un lien vers la nouvelle Search Console doit normalement apparaître en haut à gauche du menu.

Fig. 1. Le lien pour accéder à la nouvelle Search Console apparait en haut à gauche du menu de l’ancienne interface.

Attention si vous êtes connecté à plusieurs comptes Google à la fois, il est possible que l’accès à la nouvelle Search Console vous soit refusé ! En effet, s’il est possible de se connecter à des comptes Search console en étant connecté à plusieurs comptes Google, et sans que l’ordre d’ajout des comptes ait une importance, pour la nouvelle mouture, l’accès ne fonctionne que si vous êtes connecté à un seul compte, ou que si le compte associé à la Search Console est le compte par défaut de la multiconnexion, et non un compte ajouté...

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

 

Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Philippe Yonnet, CEO de l’agence SEARCH FORESIGHT – Groupe MyMedi (https://www.search-foresight.com/).

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 19 février 2018

- Accès à la lettre Réacteur

Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre Réacteur ?

- Sommaire de la lettre Réacteur N°200 de Février 2018

- Tous les articles de l'année 2018

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...