Le monde du SEO, en France et dans le Monde, fait les yeux doux aux noms de domaines expirés, qui peuvent être utilisés de plusieurs façons pour améliorer la visibilité d'un site web. Mais ces «  expirés  » ne sont pas uniquement utilisés au travers de stratégies «  black hat  » de bas étage, et peuvent faire l'objet d'apport non négligeable à la visibilité d'un site. Bien sûr, il faudra avant tout les utiliser avec parcimonie et en étant surtout pleinement conscient des risques encourus.

Par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).

Utiliser des noms de domaine expirés pour améliorer son référencement naturel est une technique qui a fait ses preuves et dont on parle de plus en plus dans la communauté SEO. Mais en quoi consiste cette technique ? Quels sont ses avantages et défauts ? Quels sont les risques ? Et surtout, comment la mettre en place ? Nous allons voir tout cela en détail dans notre article.

Les noms de domaine, comment ça marche ?

Prenons d'abord un peu de recul pour bien comprendre le fonctionnement d'un nom de domaine d'un point de vue technique.

Un nom de domaine permet à chacun et chacune de pouvoir créer un site web. Vous le réservez auprès d'un registrar, ou bien auprès d'un hébergeur (qui lui-même fera la démarche auprès du registrar). Vous aurez alors en votre possession un nom de domaine pour une durée d'au moins un an, parfois plus en fonction de votre enregistrement.

DNS

En soi, le nom de domaine est une coquille vide. Il faudra le faire « pointer » vers un hébergement web pour pouvoir afficher vos contenus. Vous devrez ainsi changer ce qu'on appelle les paramètres DNS de ce nom de domaine vers l'adresse IP de votre hébergement web.

En d'autres termes, quand vous tapez un nom de domaine dans votre navigateur, ce dernier se connecte à des serveurs DNS qui vont vous donner l'adresse IP de l'hébergement web. Le navigateur pourra alors se connecter à ce dernier pour afficher le contenu demandé.


Fig. 1. Une explication du fonctionnement d'un nom de domaine.

Propriété et droit des marques

Vous ne possédez jamais réellement un nom de domaine : il ne vous appartient pas, il est simplement loué pour une durée déterminée. Si vous ne le renouvelez pas, il retombera ainsi dans le domaine public.

Sauf problématique liée au droit des marques, vous êtes bien entendu prioritaire pour le renouveler. Lors de la réservation, aucune vérification n'est d'ailleurs réalisée sur le fait d'avoir le droit de réserver ou non un nom de domaine. Imaginons par exemple que Google.fr ne soit pas renouvelé, vous pourriez sans problème le réserver même si vous ne possédez pas la marque déposée Google.

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

 

Plus d'infos pour les abonnés :

Plus d'infos pour les non-abonnés :