Le nom de domaine représente une entité importante, une information et une image capitale dans la vie d'un site web, et notamment en termes de SEO. Il arrive parfois que l'on désire en acheter un déjà existant et mis en vente par son ancien propriétaire. Mais comment évaluer son prix, sa valeur ? Quels sont les critères qui peuvent faire grimper les enchères ? Ou, au contraire, quels sont les points qui risquent de le dévaluer ? Voici une check-list de tous les éléments à prendre en compte pour effectuer le meilleur achat possible, et si possible au meilleur prix !

Par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).

Que l'on veuille en acheter un ou vendre le sien, pouvoir évaluer la valeur d'un nom de domaine est toujours utile. Mais contrairement à ce que l'on voit couramment dans la communauté SEO où seuls les liens comptent, il existe de nombreux critères qui vont influer sur une valeur réelle ou potentielle d'un nom de domaine. C'est ce que nous allons voir dans cet article.

L'offre et la demande

C'est le premier critère (et d'ailleurs le principal d'entre eux) qui va influer sur la valeur d'un nom de domaine : la notion d'offre et de demande. Plus le nombre d'acheteurs intéressés est grand, plus le prix augmentera. Et ceci est vrai quels que soient les critères utilisés pour évaluer la valeur du domaine. On peut ainsi avoir des noms de domaine facilement surévalués, et d'autres sous-évalués.

Fig. 1. Le concept économique de l'offre et de la demande va influer sur le prix.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Offre_et_demande .

Prenons quelques exemples concrets des prix parfois énormes qu'ont atteint certains noms de domaine (et ce ne sont que quelques exemples, d'autres noms de domaine à connotation plus "sensible" se sont envolés bien au-delà) :

  • Auto.fr avait été vendu 100 000 € en 2018 ;
  • Annonces.fr : 29 000 € en 2008 ;
  • Blackjack.org : 298 000 $ en 2007.

Source : https://www.scriptol.fr/creation-site-web/valeur-domaine.php

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

Plus d'infos pour les abonnés :

Plus d'infos pour les non-abonnés :