Certains sites se doivent de mettre en place une stratégie SEO à l'international pour passer outre la frontière d'un seul pays pour leur visibilité. La prise en compte de cet aspect, de cette évolution et de cette expansion, n'est pas chose simple en SEO et il est surtout très important de partir sur des bases solides, afin de ne pas avoir à tout remettre en question à un moment donné, parfois même lorsqu'un certain point de non-retour est atteint. Dans cette série d'articles, nous essayons de vous donner toutes les informations, tous les paramètres d'une équation internationale afin de gérer au mieux ce sujet. Après avoir traité les aspects d'approche générale et de stratégie par langue et/ou par pays puis le choix de l'adresse du site web et les balises Hreflang, nous abordons ce mois-ci deux autres sujets cruciaux pour lesquels il va vous falloir faire des choix importants : l'hébergement de vos sites ainsi les liens entre eux afin d'amorcer la "pompe à backlinks".

Par Olivier Andrieu, Rédacteur en chef de la lettre Réacteur (https://www.reacteur.com/).

Comme d'habitude, faisons en introduction de cet article un flash back sur les précédents : dans la première partie, nous avons d'abord insisté sur les aspects stratégiques généraux d'une visibilité SEO à l'international. Puis nous avons envisagé les différentes façons de créer les adresses de vos sites web adaptées pour chaque pays-cible. Le mois dernier, nous avons abordé le sujet crucial des balises Hreflang. Ce mois-ci, nous allons traiter deux points tout aussi indispensables : l'hébergement des différents sites web et les liens (backlinks) à mettre en place entre chacun d'eux. Et le mois prochain, nous pourrons terminer notre exploration avec quelques points visant à compléter notre check-list, avant de conclure de façon définitive sur ce sujet.

L'hébergement : comment choisir ?

La problématique essentielle à prendre en compte au niveau de l'hébergement sera ses aspects internationaux et donc géographiques. Il ne rentre pas dans l'objectif de cet article de proposer des critères de choix sur la qualité intrinsèque d'un hébergeur. Il existe par ailleurs beaucoup de littérature à ce sujet et cela n'a pas grand chose à voir avec une stratégie à l'international. Nous partons donc du principe que vous avez toutes les cartes en mains pour choisir au mieux votre ou vos hébergeur(s) selon les meilleurs critères de technique et de fiabilité du marché.

Revenons donc au choix du prestataire. Dans ce cadre, il existe plusieurs façons de faire sachant, bien sûr, que vous avez opté pour la création d'un site par pays-cible, comme expliqué dans les articles précédents :

• Un hébergeur différent pour chaque pays-cible. Cela peut être intéressant pour rapprocher géographiquement le serveur utilisé de vos visiteurs. Faire héberger votre site en .com (donc avec les Etats-Unis pour cible) outre-Atlantique n'est pas stupide, puisqu'en termes de temps d'accès, vous y gagnerez certainement en performance, ce qui n'est pas négligeable. En revanche, plus vous aurez de pays-cible, plus vous devrez choisir de prestataires, ce qui risque très rapidement de poser des problèmes assez complexes à résoudre. Cela demande également une organisation sans faille et peut-être des budgets plus importants. Bref, ce n'est pas simple et il y a de fortes chances que les inconvénients soient ici plus forts que les avantages…

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

Plus d'infos pour les abonnés :

Plus d'infos pour les non-abonnés :