Excel a bien sûr ses aficionados pour mettre en place un certain nombre de fonctionnalités avancées et automatisées en termes de SEO. Mais savez-vous que Google Sheets, le tableau de la firme de Mountain View, a également un certain nombre d'avantages à faire valoir si vous désirez traiter certaines données pour suivre votre référencement naturel ? Voici un aperçu de ses principales possibilités...

Par Aymeric Bouillat


L’outil Google Sheets proposé par Google (équivalent à une version d’Excel en ligne) peut être utilisé pour travailler son référencement naturel, et ce de multiples façons. L’avantage de cet outil est qu’il est disponibleen ligne, où que l’on se trouve, et qu’il est gratuit. Bien que les feuilles de calcul puissent montrer leurs limites sur de gros fichiers, cet outil permet malgré tout de traiter les données de sites pas trop volumineux.

Nous allons passer en revue les différentes possibilités offertes par Google Sheets, et voir comment en tirer profit pour le SEO : extraction d’éléments en ligne, monitoring d’URL, test de redirection, ou encore connexion à des API pour analyser et traiter des KPI SEO.

Google Spreadsheet, des fonctions et un langage de script

Tout d’abord, il faut savoir que les fonctions intégrées dans Google Sheets sont en partie des variantes d’Excel, mais certaines d’entre elles ne sont pas disponibles sur Excel (ou alors via l’outil SEOTools for Excel), et permettent de se connecter directement à des URL externes pour récupérer des éléments.

Parmi ces fonctions, on peut citer IMPORTHTML, IMPORTXML pour le scraping, mais également d’autres fonctions qui peuvent aider au traitement de données et d’URL comme REGEXEXTRACT qui permet de manipuler une chaîne de caractères via les expressions régulières.


Fig. 1. Fonction Google Sheets pour extraire des éléments HTML sur des pages Web..

Pour aller plus loin, des scripts peuvent être intégrés dans les Google Sheets pour accéder à des fonctions avancées, et permettre de se connecter à des API.

C’est via un langage spécifique mais relativement proche du Javascript dans sa syntaxe que l’on va pouvoir mettre en place des outils SEO à part entière. Voici un exemple de script Google Sheets permettant de récupérer le statut http d’une page Web :


Fig. 2. Fonction permettant de récupérer le statut HTTP pour une URL donnée.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Aymeric Bouillat, Consultant SEO senior chez Novalem (https://www.novalem.fr/)