Le SEO est souvent proche en termes de stratégie d'une entreprise à l'autre, au moins dans ses grandes lignes. Pourtant, les start-ups ont des caractéristiques très particulières qui font que ce pan de leur croissance doit être envisagé de façon très spécifique. Dans cet article, un entrepreneur qui a mis en place plusieurs start-ups, nous explique ses choix SEO et les réflexions qui ont mené à une visibilité optimale, en passant par les inévitables erreurs commises... Une bonne lecture pour les éviter...

Par Fabien Paupier


Cet article détaille la manière dont nous avons obtenu, au sein de notre start-up, des succès grâce au référencement naturel, étape par étape. Pour ce faire, nous regarderons ici le SEO depuis le point de vue stratégique et opérationnel d’une startup en recherche de croissance rapide. Ce point de vue est nécessairement différent de celui d’un responsable SEO dont l’objectif est principalement de maximiser le volume de trafic organique. Ce point de vue est aussi différent de celui d’une entreprise déjà établie sur son marché et qui cherche à conforter ses positions. Dans ce contexte, le référencement naturel, bien qu’essentiel, n’est pas systématiquement mis au premier plan. Il est intégré à la stratégie générale de l’entreprise au même titre que la productivité, le revenu, ou plus simplement d’autres leviers d’acquisition. Nous apprécierons donc le SEO lorsque celui-ci est soumis aux contraintes multiples de l’entreprise qui permettent de trouver l’équilibre général.

Cet article partage certaines expériences extraites de mon parcours, mais n’a pas vocation à couvrir toutes les problématiques SEO rencontrées.

Les projets appvizer et Greenkub seront utilisés comme témoignage de bonnes et moins bonnes pratiques et Spendways permettra d’illustrer un exemple de stratégie adapté au lancement d’un site aujourd’hui.

Quelle place donner au SEO dans le développement des startups ?

Dans quelle mesure doit-on intégrer le SEO dans sa stratégie de croissance ? Bien que la majorité d’entre nous s’entende sur le fait qu’il faille faire du SEO, ne serait-ce que pour limiter la consommation trop rapide de capital, tout le monde ne l’envisage pas de la même manière. La question se pose d’autant plus que la réputation du SEO est de produire des effets à long terme alors que les startups attendent des gains à court terme. C’est à cette question que nous allons tenter de répondre ici.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Fabien Paupier, éditeur du média Spendways, https://www.spendways.com/fr/. Il aide les particuliers et les professionnels à trouver de meilleurs moyens de paiement pour gérer leurs dépenses. Il a également été co-fondateur du comparateur de logiciels appvizer en tant que Directeur des Opérations et VP Marketing chez Greenkub (concepteur de studios de jardin).