Offrir une réponse pertinente à l’intention de recherche des internautes est un critère SEO important pour Google. Découvrez dans cet article comment fonctionne le moteur lorsqu'il doit comprendre et traiter une requête.

L’importance de l’intention de recherche en SEO

Évolution. Un mot qui caractérise particulièrement bien ce qui se passe en matière de rédaction web et plus particulièrement en optimisation de contenu. Elle est loin, l’époque où le bourrage de mots-clés suffisait à optimiser un texte. Dépassée aussi la période pas si lointaine où l’utilisation de mots issus du champ lexical de la requête suffisait à dire qu’un article était optimisé pour le référencement naturel.

Aujourd’hui, plus que jamais, Google s’affiche en tant que moteur de réponse. Parmi ses critères pour juger de la qualité et de la pertinence d’un contenu, on note le respect de l’intention de recherche.

Mais qu’est-ce donc que l’intention de recherche en SEO ? Et pourquoi est-ce important d’y prêter attention lors de la rédaction d’articles de blog ? Focus sur l’un des critères SEO qui vient bousculer les habitudes de la rédaction web.


Qu’est-ce que l’intention de recherche selon Google ?

L’intention de recherche est la raison qui pousse un internaute à taper une requête plutôt qu’une autre sur Google. Le moteur de recherche lui propose alors des résultats en lien avec cette intention : faire un achat, réaliser une action, s’informer ou se rendre sur une page web bien précise.

Une page web dont le contenu répond exactement à l’intention de recherche de l’internaute a donc plus de chances d’être bien positionnée sur Google.


Mieux comprendre l’utilisateur pour booster son SEO

La compréhension du comportement et des attentes des internautes est donc primordiale pour pouvoir définir le type de contenu à rédiger.

Cependant, il n’est pas rare que pour certaines requêtes ou certains mots-clés, on se retrouve face à plusieurs intentions de recherche possibles (cas de polysémie). Et dans ce cas, Google place en première page des contenus répondant à la recherche principale (la plus demandée selon lui), mais aussi aux recherches jugées secondaires ou plus rares.

C’est notamment le cas pour le mot-clé « cougar ». Lorsqu’un internaute effectue une recherche avec ce mot-clé, il obtient des suggestions de contenus répondant à 3 types d’intention de recherche : majoritaire, secondaire et mineure.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Audrey Clabeck, Rédactrice, consultante en stratégie de contenu et Formatrice, agence  Un Article pour le web.