En juillet dernier, les Google Webmaster Tools ont ajouté un nouvel indicateur à leurs outils : des courbes donnant le nombre de pages d'un site indexées par le moteur de recherche sur les 12 derniers mois. Cet outil, à l'usage, s'avère très intéressant si on analyse finement les chiffres fournis. Voici un décryptage des différentes informations données par cet outil et la meilleure façon de les utiliser pour votre référencement...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #141 du mois d'octobre 2012

Début de l'article :

Revue d'URL en français...

Le 24 juillet 2012, une nouvelle fonctionnalité est apparue dans les "Outils pour les webmasters" de Google : "l'index status" ou "état de l'indexation" en Français (http://www.abondance.com/actualites/20120726-11721-les-google-webmaster-tools-donnent-des-stats-sur-lindexation-dun-site.html). Google fournit désormais sous la forme d'un graphique l'historique du nombre de pages indexées dans le moteur. Cette information a été peu commentée et peu relevée, sans doute parce qu'elle est tombée pendant l'été, mais aussi parce que beaucoup ont considéré cette fonctionnalité des comptes GWT comme un gadget.

En réalité, les référenceurs expérimentés savent à quel point il est utile de suivre le nombre de pages indexées. En effet cette donnée peut permettre d'identifier plus facilement l'origine d'un problème de référencement, et de monitorer l'impact des changements apportés à un site.

Dans cet article, nous allons commencer par expliquer comment "lire" ces nouvelles données fournies par Google, et nous allons ensuite expliquer comment leur interprétation peut aider à établir un diagnostic précis d'un problème de référencement. Nous terminerons en expliquant comment confronter ces données à d'autres indicateurs pour en tirer des enseignements encore plus intéressants pour améliorer son référencement.

Jusqu'ici, comment obtenait-on le nombre de pages indexées d'un site ?

Rappelons d'abord ce qu'est une "page indexée" : il s'agit d'une URL susceptible d'apparaître dans les pages de résultats de Google, parce qu'elle a été ajoutée à la "base de données" du moteur (alias « l'index »). ...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.