Google a annoncé il y a un mois l'arrivée d'une mise à jour de son algorithme, nommée « Speed update », qui impacterait les recherches sur mobile. Cette mise à jour n'affectera que les pages offrant une expérience lente aux utilisateurs, qui pourront être pénalisées. Google précise malgré tout que l'intention de recherche est toujours un signal fort pouvant permettre à une page lente de rester bien classée, si elle propose du contenu intéressant et pertinent. Déployée en Juillet 2018, elle va pousser les éditeurs de site à faire un focus sur le temps de chargement des pages de leur site. Dans ce cadre, Google vient de proposer une nouvelle version de son outil de test PageSpeed Insights. Une bonne occasion pour explorer ses dernières nouveautés...


Nouveaux KPI dans PageSpeed Insight

Au moment même où Google communiquait sur "Speed Update", l’outil Google PageSpeed Insights s’est en effet vu doté d’informations supplémentaires relatives à certaines pages Web, issues du Chrome User Experience Report. Ces KPI sont basés sur la mesure réelle des métriques d'expérience utilisateur via Chrome, agrégées à partir des utilisateurs qui ont choisi de synchroniser leur historique de navigation, n'ont pas défini de phrase secrète Sync, et ont activé le rapport statistique sur l'utilisation.

Fig. 1. L'une des options permettant à Chrome de récupérer des informations sur le temps de chargement réel de pages.

Bien que ces données ne concernent donc qu’une partie des utilisateurs du navigateur Chrome, elles permettent d’obtenir une mesure plus proche de la réalité, quant à la rapidité d’affichage du contenu d’une page Web. Voici un test réalisé avec l’outil, proposant des données grâce à deux nouveaux indicateurs (site testé : https://www.booking.com/) :

Fig. 2. Test réalisé avec PageSpeed Insights.

Le FCP correspond au temps qu’il a fallu pour que l’utilisateur reçoive une réponse visuelle de la page (First Contentful Paint), texte et image de fond compris, avec des polices Web pouvant être en attente. Le DCL correspond au temps que le navigateur à mis à parcourir et exécuter le contenu de la page, pour le rendu complet DOM (DOM Content Loaded), sans attendre que les feuilles de style, les images et les sous-trames finissent de se charger. Les données sont agrégées par Google, qui calcule deux valeurs médianes pour chaque indicateur (FCL et DCL), permettant de situer le site testé par rapport à la moyenne des performances constatées par le Chrome User Experience Report (les bornes médianes de référence étant calculées par Google pour toutes les analyses).

Sur la figure 2, nous avons un FCP à 1,8 seconde en moyenne :

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

Plus d'infos pour les abonnés :

Auteur : Aymeric Bouillat, Consultant SEO Senior, SEO Hackers (https://seohackers.fr/).

Formats disponibles : HTML
Date de parution : 19 février 2018

- Accès à la lettre Réacteur

Plus d'infos pour les non-abonnés :

- Comment s'abonner à la lettre Réacteur ?

- Sommaire de la lettre Réacteur N°200 de Février 2018

- Tous les articles de l'année 2018

- Sélection des meilleurs articles des 24 derniers mois

...