Les systèmes d'apprentissage automatique et d'intelligence articifielle utilisés aujourd'hui par les moteurs de recherche tels que Google font la part belle à la notion d'intention de recherche, au-delà de la notion de requête spécifique. Aussi, il est de plus en plus important de mieux structurer vos contenus et de créer sur votre site web des «  bulles  » correspondant à des thématiques données. C'est ce que l'on appelle les «  clusters thématiques  ». Dans cet article, nous vous expliquons ce qu'il en est en parlant de plusieurs exemples d'intentions de recherche au sujet du célèbre chanteur...

Par Anthony Techer


Tout droit arrivé des Etats-Unis le cluster thématique est considéré par certains comme la « prochaine évolution du SEO». Revenons en détail sur ce nouveau concept.

Retour rapide sur Google RankBrain et les mots clés

Depuis 2015, nous avons vu Google mettre la priorité sur l'apprentissage automatique (machine learning). Grâce à son système d'intelligence artificielle RankBrain, Google peut désormais obtenir de meilleurs résultats de recherche basés sur des synonymes, des concepts abstraits et le langage naturel.

Prenons une requête simple d'un internaute qui recherche des informations sur Michael Jackson. Cette personne pourrait par exemple vouloir connaître son âge et utilise ainsi Google pour obtenir la réponse.

En tant qu'utilisateurs de moteurs de recherche et contraints physiquement par un clavier, nous avons appris à poser des questions via des phrases courtes et fragmentées appelées « mots-clés ». Cette personne pourrait donc taper "Michael Jackson âge" et obtenir le résultat de recherche de la figure 1.


Fig.1. Résultat Google sur la requête "Michael Jackson âge".

Depuis l'avènement de Colibri et Rankbrain, Google est devenu plus « intelligent ». Il produit les mêmes résultats de recherche si la requête est posée de manière plus naturelle. Cela signifie que si l'utilisateur tape ou dicte sa requête d'une manière parlée comme "Quel est l'âge de Michael Jackson au moment de son décès ?" Google produit le même résultat.

Qu'est-ce que cela signifie pour le SEO ?

Pendant un certain temps, les référenceurs ont axé leur contenu sur l'optimisation des mots clés exacts (1 page = 1 mot-clé). Le résultat a été un afflux d'articles inutiles en ligne dans une tentative de positionnement pour une requête spécifique.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Anthony Techer, fondateur de l'outil sémantique SEOQuantum (https://www.seoquantum.com/)