Par David Durand-Pichard, Association SEO Camp, Commission Emploi avec Sébastien Monnier, Membre du CA (https://www.seo-camp.org/).

L’association SEO Camp a mis en place depuis plusieurs années une enquête récurrente sur le situation de l’emploi dans le milieu du référencement naturel en France. En 2018, près de 350 personnes ont répondu à ce questionnaire, donnant ainsi une idée intéressante et assez précise d’un métier souvent considéré comme jeune dans l’Hexagone. En voici les premières conclusions…

Depuis 10 ans, l’association SEO Camp étudie l’évolution de l’emploi dans le SEO en proposant une enquête annuelle.

En 2018, cette enquête a reçu 343 réponses qui permettent d’analyser plus en profondeur le métier de référenceur en France, qu’il soit indépendant, en agence ou chez l’annonceur. Ces différentes données permettent alors de mieux cerner les profils SEO qui se dégagent ainsi que leur rémunération.

SEO Junior : quelles formations pour bien débuter en référencement ?

Il existe plusieurs approches pour travailler dans le monde (merveilleux) du référencement : technique, rédactionnel, (web)marketing. Selon vos affinités, vous pouvez choisir une formation Post-Bac qui inclut entre 10 et 30 heures de SEO en moyenne. Il s’agit ici d’un socle de base, mais cela ne sera évidemment pas suffisant pour appréhender un métier.

L’engagement personnel reste donc un élément impactant des compétences futures.

Après la Licence Licence Référenceur & Rédacteur Web (http://www.licence-referencement.fr/) à Mulhouse, qui existe depuis 10 ans, Toulouse est la seconde ville où vous pouvez trouver, depuis mars 2018, une formation SEO complète, baptisée « Référenceur Web – Acquisition de trafic » (https://referenceur-laformation.fr/).

Ces deux formations initiales ne permettent pourtant pas de former un nombre très important de nouveaux professionnels du référencement, et la plupart des référenceurs vont conjuguer un cursus technique ou web-marketing et y ajouter une expérience enrichissante sur différents sites.

Le passage en agence permet, par exemple, de côtoyer des référenceurs aguerris tout en acquérant des méthodologies de travail (audit, recommandation, gestion de projet, pilotage, transversalité).

A noter que depuis 2010, on voit les profils SEO évoluer. Une part plus importante de référenceurs bénéficiant de formation (initiale ou professionnelle) au fil du temps, comme le montre la figure 1 : les autodidactes sont de moins en moins nombreux au fil du temps…

La suite de cet article est accessible uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Reacteur » du site Abondance…

Abonnez-vous à la lettre 'Reacteur' pour y avoir accès !

Déjà abonné ? Connectez-vous

 

Plus d’infos pour les abonnés :

Plus d’infos pour les non-abonnés :