C'est l'une des grandes tendances actuelles dans le petit monde du référencement : le Data SEO. Dans cet article, nous tenterons de décrypter cette nouvelle orientation de notre métier, de vous fournir quelques clés pour prendre le train en marche et de vous donner envie d'aller plus loin dans une discipline qui est en train de se révéler réellement indispensable dans le domaine du référencement naturel.

Par Julien Deneuville


L'explosion cambrienne de la donnée

Les biologistes parlent de l'explosion cambrienne pour désigner cette période (courte à l'échelle géologique), il y a environ 540 millions d'années, durant laquelle la vie sur Terre s'est considérablement développée. Elle est passée d'organismes simples, souvent unicellulaires, aux premiers animaux à taille métrique.

Un phénomène très comparable se déroule ces dernières années avec le big data : la quantité de données générées ne cesse d'augmenter. Ainsi IBM estimait en 2013 que 90% des données disponibles dans le monde avaient été créées au cours des deux années précédentes. Le rythme n'a fait que s'accélérer depuis.

Durant la période du cambrien, on peut considérer que la nature a fait des tests : des animaux à 5 yeux, d'autres avec une pince placée au bout d'une trompe, des épines en guise de membres inférieurs, … Ceci est très semblable au travail d'un Data Scientist, dont les expérimentations n'aboutissent pas toujours !

Cette explosion peut être rattachée à plusieurs facteurs. Tout d'abord, le stockage de ces données coûte de moins en moins cher (voir par exemple la figure 1), ce qui encourage à conserver parfois tout et n'importe quoi. De même, la puissance de calcul a considérablement augmenté au fil des années, rendant possibles des traitements sur des datasets de plusieurs millions de lignes, même sur un ordinateur personnel. Enfin, la mode du big data a permis de populariser les outils et méthodes de traitement de données, et de les appliquer à des sujets de plus en plus variés.

Machine Learning, Data Science, NLP, Intelligence artificielle : ces termes qui passaient auparavant pour des buzzwords constituent aujourd'hui un domaine de compétences reconnu, avec à la clé de vraies applications… et de vrais emplois !


Fig. 1. Evolution du prix du Go de disque dur à l'achat d'après Backblaze.

 

Le petit monde du SEO n'est pas en reste : nous avons accès à toujours plus de données : suivi de positions, trafic, liens externes, crawl, logs serveurs, analyse sémantique… Toujours plus d'outils nous proposent toujours plus de données, et des analyses de plus en plus pertinentes. L'une des illustrations les plus parlantes de ce phénomène est l'augmentation du nombre de requêtes monitorées par les outils de suivi de visibilité (voir fig. 2).


Fig. 2. Le nombre de mots-clés surveillés chaque mois par Semrush dans le monde a été multiplié par 10 en 2 ans. Source : Semrush.

 

Parallèlement à cette montée en gamme des outils, un nouveau terme est apparu : le Data SEO. L'idée ? Appliquer les techniques de Data Science au domaine du référencement naturel, et prendre des décisions rationnelles en s'appuyant sur l'analyse des données.

 

Une extension du SEO technique ?

Cette volonté d'améliorer et d'approfondir les analyses n'est pas nouvelle pour la plupart des référenceurs, en particulier pour ceux qui travaillent sur des sites à forts volumes de pages ou de trafic : les fameux « SEO techniques ».

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Julien Deneuville
Consultant SEO & Data indépendant chez Databulle et co-organisateur de Web In Reims – Data Party.