Nota : merci à l'équipe de l'annuaire de Lycos France pour avoir donné, annoté, validé ces informations et corrigé les erreurs éventuelles qui s'étaient glissé dans l'article.

Organisation / Acceptation / Refus des sites

-------------------------------------------------------------

Quelques chiffres de fréquentation sur Lycos Europe (Lycos France ne communique pas ses chiffres propres, uniquement ceux de l'entité européenne du portail) :
Nombre de pages vues par jour : 16,5 millions.
En comptant Spray et Multimania: 1,1 milliard de pages vues par mois 21 millions de visiteurs uniques.

L'annuaire de Lycos France comprend à l'heure actuelle 64 000 sites web inscrits dans 5 000 catégories.

Le serveurs se situent en Allemagne, à Gütersloh, siège de Lycos Europe. Puisqu'on en est au chapitre de l'étranger, le portail Lycos France, et notamment son annuaire, ne recensent que des sites en français. Si votre site est disponible dans une autre langue, référencez-le dans la version linguistique adéquate du réseau Lycos.

L'équipe qui s'occupe de l'annuaire (10 personnes, toutes présentes dans les locaux de Lycos , pas de télétravailleurs) traite en règle générale 3 000 soumissions par mois. Ce chiffre est bien inférieur à celui de Yahoo! France, par exemple (1 000 soumissions par jour). Cela est certainement dû à la jeunesse de l'outil (il n'était pas possible, auparavant, de proposer un site à l'annuaire de Lycos France puisque... il n'y avait pas d'annuaire) et au fait que les gens ont surtout pris l'habitude de soumettre leur site sur la partie "moteur". Or, les deux soumissions sont totalement différenciées (notons que Lycos va très prochainement basculer l'index de son moteur sur celui de Fast, plus d'infos très bientôt sur Abondance).

Seulement 10% du trafic total de Lycos France est généré par l'annuaire. Là aussi, la jeunesse de l'outil en semble la cause. Ce chiffre pourrait augmenter fortement dans les mois qui viennent, notamment lorsque la branche "entreprises" sera en ligne (voir plus loin).

Les netsurfeurs - qui sont spécialisés par thème, comme chez Yahoo! et Voila - reçoivent les soumissions de sites par mail. Ils utilisent un outil spécifique, disponible directement sur le Web, pour évaluer et rentrer les sites dans la base de données. Cet outil, venu de Lycos US, devrait être largement modifié dans les prochains mois. Que le site soit accepté ou refusé, s'il est déjà présent ou s'il n'existe pas de catégorie pertinente pour le classer, un e-mail est envoyé à l'adresse fournie lors de la soumission pour notifier l'acceptation ou le refus. Environ 60% des sites sont acceptés.

Les sites "Grand Public" sont classés et pris en compte, en règle générale, en une semaine. La grande préoccupation actuelle vient des sites d'entreprise qui sont encore très peu présents sur l'annuaire, car une arborescence spécifique, qui leur sera allouée, est en train d'être mise en place.

Si vous avez soumis un site appartenant à une entreprise, sachez donc que toutes les soumissions sont "gardées au chaud" en attendant la mise en ligne de cette branche de l'arborescence, d'ici 2 à 3 mois (logiquement, début 2001).

Ceci dit, si le site que vous avez soumis n'est pas présent dans l'annuaire lorsque la branche "Entreprises" sera en ligne, resoumettez-le pour être sûr qu'il soit bien pris en compte à cette époque-là.

En général, l'arborescence est toujours en effervescence (jeunesse oblige), ce qui explique que certains webmestres ont bien du mal à trouver une catégorie qui corresponde à leur activité. Patience, cela ne saurait tarder. Rappelons que l'annuaire est encore très jeune (quelques mois à peine) ! Si vous avez à soumettre un site sur l'annuaire et que vous ne trouvez pas de rubrique qui colle au mieux à la source d'information en question, tentez de trouver une catégorie la plus proche possible du thème désiré, les netsurfeurs garderont certainement votre site "au chaud" en attendant que la rubrique en question soit créée.

En effet, ils inscriront peut-être même votre site dans l'annuaire sans que vous le sachiez, car l'outil de gestion permet de travailler à la fois sur des parties de l'arborescence "publiques" (disponibles en ligne sur le site lycos.fr), mais également sur des parties

"cachées", c'est-à-dire en train d'être construites. Dès qu'une branche est considérée comme étant assez "remplie", elle est mise en ligne automatiquement.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.