Pharos (Platform for SearcH of Audiovisual Resources across Online Spaces) est un projet européen important qui regroupe 13 partenaires issus de 9 pays européens et qui a pour ambition de développer, sur 3 ans, une plate-forme technologique utilisable par les entreprises, sur  la base d'une architecture ouverte et distribuée de recherche de contenus multimédias. Nous présentons ce projet dans cet article avec, à la clé, quatre interviews de ses principaux responsables...

PHAROS (Platform for searcH of Audiovisual Resources across Online Spaces), projet financé par la Commission européenne et portant sur le thème du moteur de recherche audiovisuel, a débuté en janvier 2007, pour une durée de 3 ans. Les deux principaux objectifs du projet sont de développer une nouvelle architecture ouverte et distribuée (pour l'indexation, la recherche et la navigation de contenus audiovisuels) basée sur la publication ciblée de méta données structurées au format XML et de développer de nouvelles techniques d'analyse et de tri  des contenus pour améliorer leur sélection (en fonction d'une requête, d'un usager, d'un contexte et de droits associés).

Ce projet regroupe 13 partenaires européens conjointement engagés pour le succès de ce projet. Ces 13 partenaires sont répartis de la façon suivante :

- Engineering Ingegneria Informatica SpA (Italie),

- France Telecom (France),

- L3S Research Centre - Université de Hannovre (Allemagne),

- Fraunhofer Institute for Digital Media Technology (Allemagne),

- Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse),

- Knowledge Media Institute of The Open University of London (Angleterre),

- Fundació Barcelona Media Universitat Pompeu Fabra (Espagne),

- Technical Research Centre of Finland (Finlande),

- Circom Regional (Association Européenne),

- Metaware SpA (Italie),

- Web Models (Italie),

- SAIL LABS Technology (Austriche),

- Fast Search & Transfer (Norvège).

Ces partenaires sont répartis dans 9 pays différents : (Autriche, Finlande, France, Allemagne, Italie, Norvège, Espagne, Suisse, Royaume Uni).

Les développements de PHAROS seront intégrés dans un démonstrateur afin de développer et évaluer de nouveaux services  de recherche et de navigation dans des contenus audiovisuels pour des terminaux fixes (de type PC) comme pour des mobiles. Ce démonstrateur devra répondre aux besoins des usagers grand public identifiés par France Télécom et aux besoins des professionnels  de l'audiovisuel identifiés  par CIRCOM Regional, association de 376 télévisions régionales de Service Public de 38 pays.

On peut d'ores et déjà noter que PHAROS est un projet qui semble mieux "né" que Quaero, du moins au niveau de la communication, car ses principaux acteurs n'ont opposé aucun problème, bien au contraire, à nos demandes d'information et d'interviews. Pour ce qui concerne Quaero, nous attendons encore la moindre réponse à nos (pourtant nombreuses...) questions et demandes...

Le projet PHAROS réunit les compétences suivantes :

La suite de cet article est réservée aux abonnés.