Google a finalement confirmé, il ya quelques semaines de cela, une mise à jour importante de son algorithme qui semble s'être mise en place fin avril, début mai, en plusieurs étapes. Dénommée dans un premier temps Phantom 2, elle a reçu le patronyme de Quality Update après la communication du moteur de recherche. De quoi s'agit-il ? Comment réagir si votre site a été négativement impacté par cet "update" ? Voici quelques pistes de réflexion. Et d'action.

Début de l'article :

Au cours des dernières semaines, deux mises à jour de Google ont chamboulé suffisamment les classements des pages de résultats pour qu'elles soient remarquées par de nombreux observateurs. S'agissait-il d'une mise à jour de Panda ? Ou de Penguin ? Ou d'un nouveau filtre algorithmique ? Pas du tout : Google, après avoir à chaque fois refusé de communiquer sur la réalité d'un changement majeur, a simplement expliqué qu'il s'agissait de “l'une des nombreuses modifications de l'algorithme” qu'ils déploient tous les ans.

La première de ces mises à jour a été détectée début mai 2015, et elle a fait couler beaucoup d'encre. Avec quelques semaines de recul, nous allons essayer de faire le point sur ce que l'on a appris sur cette première mise à jour, qui date de début mai. Et nous verrons également comment on peut éventuellement recouvrer les positions perdues si vous avez été impacté par cet “update”.

Une mise à jour dont les effets faisaient furieusement penser à Panda...

Ce changement d'algorithme a apparemment été déployé à partir de fin avril 2015 et n'a impacté certains sites qu'après le 2 ou 3 mai 2015. La mise à jour a entrainé des chutes de trafic importantes pour un certain nombre de sites, et beaucoup ont cru reconnaître l'impact d'un filtre de type Panda. En effet les premières victimes identifiées étaient des “fermes de contenu”, qui font parties des cibles connues du filtre Panda.
...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.