Google a mis en place dernièrement un test visant à afficher dans ses résultats de recherche des indications sur les derniers achats effectués par l'internaute utilisant son moteur. Des informations venant de sites n'ayant a priori aucune connexion ni accord avec Google. Ces indications visant clairement la vie privée des internautes sont-elles légales, aux Etats-Unis et en France ? Réponse.

Début de l'article :

Le site Abondance a pu alerter la communauté d’un test aux Etats-Unis d’une nouvelle fonctionnalité de Google Search consistant en un affichage des récents achats (http://www.abondance.com/actualites/20160125-16065-test-google-affichage-de-vos-achats-recents-dans-les-resultats-de-recherche.html). Ce test semble avoir heurté plusieurs membres éminents de la communauté à tel point que plusieurs chroniqueurs s’interrogent sur la légalité de cette fonctionnalité. Eclairage européen sur la question.

Le test en cours

En l’état de notre connaissance, le test repose sur l’affichage, au sein des résultats naturels, d’un « rappel » de récents achats effectués. Par exemple, une personne qui a acheté récemment des capsules se voit rappeler son achat alors qu’il tape la requête « capsule » dans Google Search (dans notre exemple, il s’agit de capsules Nespresso, notre cobaye consomme Européen).

Ce test ne semblait en cours que pour les utilisateurs Américains ou au moins aux Etats-Unis / Canada, mais plusieurs internautes français ont indiqué avoir également aperçu cet interface dans l'Hexagone.

Or, toujours en l’état de nos informations, il n’est pas clair de savoir comment Google récupère ces informations. En effet, les achats concernés ne sont pas en lien avec Google Shopping, mais des acquisitions pouvant être effectuées sur Amazon ou n’importe quel site de commerce électronique (les Galeries Lafayette dans un des exemples ci-dessus). ...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.