Cela n’aura échappé à aucun SEO : la réécriture des balises Title, que Google a mis en place en août 2021, a provoqué un véritable séisme dans le monde des référenceurs. Plus discrète, la mise à jour Passage Ranking, pour le moment uniquement déployée aux Etats-Unis sur les requêtes en anglais, promet de belles opportunités en termes de visibilité dans la SERP. Et si ces deux évolutions avaient un lien ? C’est ce que nous allons essayer de décrypter dans cet article.


Un été mouvementé : Core Web Vitals, Spam Update et TitleGate

L’été 2021 a été chaud… tout du moins au niveau des évolutions de l’algorithme Google. Plusieurs mises à jour se sont enchainées :

Ces mises à jour successives ont fait couler beaucoup d’encre (numérique) dans la communauté SEO. L’impact réel de ces modifications reste, comme souvent, difficile à mesurer. Analyser précisément des changements lors de mises à jour aussi rapprochées les unes des autres est une véritable gageure.

Sistrix a publié une étude en deux temps, dont la dernière mouture date du 16 septembre 2021, une fois la mise à jour Core Web Vitals terminée. On y apprend que, sur les plus de 46 000 sites web analysés, ceux qui ont de bons Core Web Vitals gagnent très légèrement en visibilité (1%), alors que ceux qui ont de très mauvais Core Web Vitals bénéficient d'un peu moins de visibilité. Selon cette étude, les Core Web Vitals constituent un « facteur de positionnement mesurable ».

L’article précise néanmoins que les « Core Web Vitals ne remplacent pas les facteurs de classement plus importants tels que le contenu, l’intention de recherche ou les liens, mais ils constituent désormais un facteur de classement pertinent ». C’est donc toujours la pertinence qui prévaut sur l’expérience. Daniel Roch, fondateur de l’agence Seomix, s’est fendu d’un thread sur Twitter, pour remettre un peu de contexte dans tout ça.

Il n’en reste pas moins vrai que certains “professionnels” du SEO capitalisent sur ces communications pour affoler leurs clients et tenter de faire leurs choux gras. Certes, pour deux pages strictement « égales » aux yeux de Google, le moteur de recherche va favoriser celle qui a les meilleures performances. Sauf que deux pages égales, dans la vraie vie du Web, ça n’existe pas. A bon entendeur…

TitleGate : un phénomène inattendu et… dévastateur ?

Vers la mi-août, certains référenceurs remarquent un phénomène étrange : un affichage de titres dans la SERP qui ne correspond pas aux balises Title des pages. C’est d’autant plus étonnant que Google, à ce moment-là, n’a officiellement rien annoncé.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

Dimitri Kas, Rédacteur web seo print (https://dimitrikas.ch/)