La lettre R&R en avait rapidement parlé le mois dernier. Peut-être vous en êtes-vous également aperçu si vous suivez d'assez près les AdWords (liens promotionnels) de Google ou si, tout simplement, vous les utilisez... Depuis plusieurs semaines, ces AdWords sont "squattés" par des portails de ... liens sponsorisés. Prenons un exemple concret : tapez le mot clé "fleurs" sur Google.fr. Vous obtenez une liste de résultat Adwords, sur la droite de la page de résultats.

Parmi les 8 AdWords affichés par Google, on trouve deux liens promotionnels qui présentent les sites "fr.shopping.net" et "rechercher-france.com" (rassemblés l'un en dessous de l'autre pour la circonstance sur la copie d'écran ci-dessous) :

Ces deux sites reprennent en fait des résultats exactement semblables à ceux du site... Espotting.fr, autre prestataire de liens sponsorisés, concurrent de Google sur ce créneau.

Même liens sponsorisés que sur le site Espotting, liens "web" fournis par Inktomi. Bref, les concepteurs du site shopping.net ont purement et simplement "réhabillé" les résultats (liens sponsorisés + web) fournis par Espotting sous une interface graphique différente.

Et le phénomène n'est pas limité au mot clé "fleurs". Si vous tapez "voyage" sur Google.fr, vous voyez réapparaître le site Shopping.net, mais également Mongenie.com (http://www.mongenie.com/) qui, lui, affiche des liens ... Overture, autre concurrent de Google dans le domaine des liens sponsorisés !

Encore une fois, le phénomène n'est pas isolé à quelques mots clés. Testez : "vacances", "DVD", etc.  Vous obtiendrez, à chaque fois, des résultats similaires.

 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.