Enormément d’internautes utilisent aujourd’hui Google pour effectuer leurs recherches sur le Web. Pourtant, il existe d’autres outils qui proposent des fonctionnalités que Google n’a pas. Cet article a pour but  de lister ces solutions de recherche originales que la concurrence peut apporter. En d’autres termes : « qu’est-ce que les autres ont et que Google ne propose pas » ? Une bonne raison de regarder ce qui se fait ailleurs... Quatrième partie : que proposent de plus les moteurs de recherche francophones utilisant des technologies existantes (Google, Yahoo!, etc.) ?

Rappel : Pourquoi n’utiliser que Google  pour toutes ses recherches sur le Web ? En effet, ses concurrents (Yahoo !, Ask Jeeves, Voila, etc.) proposent des fonctionnalités que ne fournit pas le moteur leader. Nous allons donc décrire, au travers d’une série d’articles, quelques fonctionnalités qui vous sembleront inédites si vous êtes un googlemaniaque averti et exclusif.

Notez bien qu’il ne s’agit pas ici de répertorier les fonctions que Google a et que les autres n’ont pas mais bien le contraire 🙂

D’autre part, nous nous sommes limités, dans ces articles, aux fonctionnalités de recherche sur le Web. Exit donc l’actualité, les images, etc.

Enfin, il ne s’agit pas, ici, de comparer la pertinence des résultats d’un moteur par rapport à un autre mais bien leurs fonctionnalités de recherche, ce qui est clairement différent. De plus, nous n’essaierons de comparer ici que ce qui est comparable. Nous n’étudierons donc pas l’Open Directory ou la partie « annuaire » de Yahoo! (même par rapport à la partie « annuaire » de Google). Nous nous cantonnerons aux technologies de moteurs de recherche, qui représente le « cœur de métier » de Google...

Ce mois-ci, nous vous proposons d’explorer le Web francophone et ses outils « moteurs de recherche » basés sur une technologie existante majeure comme Google ou Yahoo ! (nous avons déjà traité le cas d’AOL.FR, qui utilise la techno d’Exalead, le mois dernier). Ces outils ne basent pas leur stratégie sur l’aspect technologique puisqu’ils utilisent les possibilités « moteur » d’un tiers. Donc, logiquement, ces outils de recherche doivent se « battre » sur l’aspect des fonctionnalités en proposant plus de possibilités que leurs partenaires de « search ». Cela tombe bien, c’est exactement ce qui nous intéresse dans cette série d’articles. Nous allons étudier chacun de ces outils (la liste n’en n’est pas exhaustive car il existe beaucoup de  moteurs de ce type, mais nous avons tenté de présenter ici les principaux), classés par technologie utilisée, pour essayer d’en faire ressortir les plus innovants...

Moteurs de recherche francophones utilisant la technologie Google sous la forme d’un contrat « partenaire »

Le portail Free (http://www.free.fr/) n’apporte pas de réelles innovations par rapport au moteur de recherche « natif » de Google. De nombreuses fonctionnalités de Google ne sont d’ailleurs pas disponibles sur Free et la recherche avancée y est identique à la recherche simple. Bref, l’innovation dans la recherche d’information n’est pas une proprité pour ce portail.

Club Internet (http://www.club-internet.fr/) utilise également la technologie Google pour son moteur de recherche. La situation de ce portail est identique à celle de Free : aucune fonction nouvelle n’est  ajoutée par rapport au moteur de Google. Et même plutôt moins...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.