Avant de mettre en œuvre une stratégie de référencement, il est primordial d'identifier les "bons" mots clés sur lesquels vous allez tenter de positionner les pages de votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Pour cela, les outils de génération de mots clés sont essentiels et permettent de tester à la fois l'intérêt d'une requête (le nombre de fois où elle est tapée sur les moteurs) ainsi que la faisabilité du référencement (la possibilité technique de se positionner dessus). Après les générateurs des différents prestataires de liens sponsorisés en mars, puis l'étude de plus d'une trentaine d'autres outils, logiciels et sites web le mois dernier, place à une méthodologie de choix et d'analyse de ces mots clés et expressions en utilisant, en deux phases générales et 5 étapes différentes, les outils étudiés auparavant.

Après deux articles consacrés aux outils permettant d'identifier les "meilleurs" mots clés de recherche, nous terminons cette série avec une proposition de méthodologie, paramétrable en fonction de vos besoins et attentes, vous permettant de choisir au mieux les requêtes sur lesquelles vous allez tenter de positionner vos pages, que cela soit en référencement naturel ou par l'intermédiaire de liens sponsorisés.

A vous d'appréhender à votre façon cette méthodologie, de l'adapter à votre vision, à vos besoins, à vos attentes. Elle a été conçue pour cela...

Phase 1. Définition des mots clés et expressions

La première des choses à faire est de définir une liste, aussi importante que possible (sans être envahissante ni inutile), de mots clés uniques ou d'expressions (suites de plusieurs mots clés) sur lesquels vous allez travailler.

La première étape consiste à définir des mots clés uniques. Pour cela, vous pouvez utiliser les systèmes vus les mois précédents, et notamment ceux de Google AdWords, Mozbot, Exalead, bref, tous ceux qui proposent, sur la base de la saisie d'un mot donné, des termes connexes, des synonymes, etc. Privilégiez les outils qui travaillent sur une même thématique plutôt que ceux qui vous proposent, comme Google Suggest ou le générateur d'Overture, "tout ce qui commence par...".

Dans cette première étape, vous pouvez prendre en compte une dizaine, voire plusieurs dizaines de mots clés. Attention, le nombre final de requêtes n'en sera que plus conséquent. Sachez aussi limiter vos termes de recherche de départ. Voici un exemple dans l'immobilier :

immobilier, location, studio, maison, villa, immeuble, appartement, terrain, agence, loft

(Nous avons ici, pour simplifier, volontairement réduit la liste à 10 termes...).

Dans ce cas, les formes de mots seront, pour débuter, en minuscules accentuées et masculin singulier (sauf exception si une forme vous semble de façon évidente plus usitée...).

Lors de cette première étape, vous pouvez également vous aider de différentes voies de réflexions connexes : votre expérience, vos logs (mémoires de connexion de votre serveur), les opinions d'autres personnes (employés, amis, partenaires), la lecture d'autres sites web, etc. Voir par exemple : http://docs.abondance.com/question24.html

Le but est d'arriver à une liste de mots clés uniques qui vous semblent intéressants pour mener à bien votre référencement.

Deuxième étape : classer les mots identifiés par ordre d'intérêt en utilisant le générateur de mots clés d'Overture (en français : http://inventory.fr.overture.com/d/searchinventory/suggestion/). Le classement s'effectuera en fonction du nombre de saisies effectuées le mois précédent sur le réseau d'Overture, renvoyé par cet applicatif. Dans notre exemple, voici le résultat :

La suite de cet article est réservée aux abonnés.