Le moteur de recherche Megaglobe, dont il est grandement question sur le Web actuellement, devrait être lancé prochainement. Pour tenter d'en savoir plus sur ce projet et essayer d'éclaircir quelques zones d'ombre, nous avons interviewé sa fondatrice, Naima Moore : fonctionnalités de recherche, brevets, communication, retard du lancement, financement, etc. Voici ses réponses à nos questions...

Megaglobe (http://www.megaglobe.com/), c'est le sujet dont parle le microcosme des moteurs de recherche à l'heure actuelle. Ce projet s'est singularisé, il y a près d'un an de cela, par une communication désastreuse d'arrogance, annonçant qu'ils allaient révolutionner Internet et piétiner les plates-bandes de Google. Naima Moore, sa dirigeante et fondatrice, nous explique dans cet entretien que ces premiers communiqués de presse n'émanaient pas de sa structure et nous présente le projet Megaglobe de façon plus approfondie, même si n'avons pas réussi, malgré nos demandes constantes et pressantes, à obtenir des informations plus précises sur ce moteur de recherche. Il est malheureusement difficile d'arriver à contourner la langue de bois qui est parfois de mise dans ce petit milieu du "search"... Mais ce n'est spécifique de Megaglobe, empressons-nous de le dire...

Cependant, nous sommes sur la liste des beta-testeurs qui pourront essayer le moteur de recherche quinze jours avant son lancement. Comme celui-ci ne devrait plus tarder, si l'on en croit sa fondatrice, vous comprendrez rapidement que cette phase de test est très proche... Nous vous tiendrons donc informé au plus vite des nouvelles fonctionnalités de recherches annoncées par Megaglobe et donc, si tout va bien, dans notre prochaine lettre professionnelle qui paraîtra le 15 décembre prochain.

Abondance : Naima Moore, merci de répondre à nos questions. En avant-propos, je préfère porter à votre connaissance le fait que le projet a aujourd'hui une image de marque assez mauvaise en France du fait de deux points majeurs (que vous devez déjà connaître par ailleurs, je pense) :

- Des communiqués de presse assez "accrocheurs" pour ne pas dire "arrogants", contenant pas mal de fautes de français et d'orthographe, qui ont choqué de nombreuses personnes dans le microcosme du "search" francophone depuis un an.

- Des interventions sur certains forums et blogs, soit de façon anonyme, soit sous des pseudos différents, d'une ou deux personnes, toujours les mêmes, en faveur du moteur ou pour villipender ceux qui donnaient un avis un peu trop marqué, ce qui, là aussi, a énervé les propriétaires des forums et des blogs lorsqu'ils se sont aperçu que les sources de ces posts et commentaires étaient identiques...

Du coup, cela vaut pas mal de sarcasmes au projet en France... Aussi, mes questions pourront vous sembler assez abruptes, et je m'en excuse, mais ce sont vraiment les questions que se posent les acteurs du "search" français à l'heure actuelle au sujet de Megaglobe. J'ai donc un peu rangé la langue de bois au vestiaire. Désolé, mais c'est pour la bonne cause  🙂

Naima Moore : Tout d'abord je tiens à vous préciser que les communiqués dont vous parlez n'ont jamais été écrits par des intervenants de Megaglobe. Il y a quelques temps, nous recevions même des e-mails destinés à Rich Bowden sous la forme de "rich_bowden@megaglobe.com" alors que celui-ci ne fait absolument pas partie de notre société et que l'adresse e-mail n'existe pas.

Idem pour les forums, nous n'avons jamais contacté les forums pour présenter notre projet et ce tout simplement parce qu‘il n'est pas encore totalement prêt.

Pour la France, nous avons recruté une attachée de presse exceptionnelle, il s'agit de Nadine Zaffran de Presse Impact et elle fait un travail formidable. On entend des rumeurs assez folles nous concernant et bizarrement cela ne se produit qu'en France.

Dans d'autres pays , on commence à assister à d'autres réactions. Exemple : une personne a acheté le domaine http://www.megaglobe.co.kr avec une redirection sur Megaglobe.com et nous envoie un e-mail pour nous demander de le racheter à $10 000 en nous disant "Ici en Corée du Sud, tout le monde pense que « le Megaglobe » va détrôner « le Google »", pareil en Inde, etc.

- Quand  le lancement du moteur de recherche Megaglobe est-il prévu ? Une date précise est-elle définie ? Pourquoi le lancement a-t-il été décalé ?

- Megaglobe devrait être en ligne avant la fin de l'année 2006. Le lancement a été décalé car nous n'étions pas prêts. Au début, nous avions pensé lancer le moteur sans liens sponsorisés et parce que nous mettons l'accent sur la fraude au clic, nous avons préféré retarder le lancement et présenter nos liens sponsorisés en même temps que notre moteur de recherche.

- Je pense que l'ambition de vouloir contrer Google doit passer par une rupture forte avec cet outil. Rupture soit au niveau de l'interface utilisateur, soit au niveau de la technologie utilisée, etc. Quels sont les atouts de Megaglobe dans ce sens ? Quelles innovations ce moteur apporte-t-il à la recherche d'information ?  Qu'est-ce qui fera, selon vous, qu'un utilisateur se détournera de Google pour utiliser Megaglobe ?

- Nous ne souhaitons absolument pas contrer Google, cela ne fait pas partie de nos ambitions. Nous aimons Google car c'est un moteur qui se renouvelle régulièrement et, personnellement, j'adore l'histoire des débuts de Larry Page et Sergey Brin. Nous souhaitons simplement être une alternative à Google. Quant à la technologie utilisée, Megaglobe dispose de sa propre technologie et c'est ce qui va nous démarquer des autres moteurs. Yahoo et Microsoft, bien qu'ils n'atteignent pas les scores de Google, restent des acteurs principaux du net.

En matière de recherche d'informations sur Megaglobe, côté utilisateurs, les internautes pourront lire le contenu d'un site sans avoir à cliquer sur un lien. Il suffira de pointer la souris sur un icône et le texte du site défilera. En fait il s'agit d'une fenêtre qui s'ouvre lorsque l'on pointe la souris sur un icône et qui permet de lire le contenu d'un site, sans avoir à cliquer sur le lien.

Actuellement, nous avons une équipe en Asie qui travaille sur de nouvelles fonctionnalités du moteur, qui seront ajoutées dans l'avenir. Je pense que les utilisateurs de Megaglobe continueront d'utiliser Google et c'est très bien comme ca.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.