Voila, l'un des portails grand public de France Télécom, inaugure courant février une nouvelle mouture de son interface, entièrement redessinée au concept "Web 2.0". Le portail, mais également les fonctionnalités de recherche, ont fait l'objet de nouveaux développements et de projets "chauds" qui vont sortir dans les mois qui viennent. Pour faire un point sur ce nouvel outil, nous avons posé quelques questions à Luc Tran Thang, directeur des portails et services Internet chez Orange. Voici ses réponses...

Le portail Voila (http://www.voila.fr/) a sorti courant février une nouvelle version très fortement orientée "Web 2.0" avec de nouvelles fonctionnalités de recherche assez innovantes.

Pour en savoir plus sur ce projet, nous avons rencontré Luc Tran Thang, Directeur des portails et services Internet chez Orange. Voici nos questions et... ses réponses !

Luc Tran Thang, merci de bien vouloir répondre à nos questions. Le site Voila.fr vient de sortir une nouvelle version de son interface. Quelles en sont les grandes innovations ?

L'interface nouvelle est, comme vous vous en apercevrez rapidement, en forte rupture avec la précédente... L'orientation désirée a été clairement de mettre en place une nouvelle interaction avec l'internaute dans la mouvance de ce que l'on appelle couramment le  "Web 2.0" (mais qui existe en fait depuis bien des années...) tout en restant dans la continuité de ce que propose Voila depuis sa création, un portail complet de services à l'internaute. Nous avons fait pas mal d'études en interne pour savoir qui était l'utilisateur de Voila et ce qu'il voulait réellement. Nous allons essayer, avec cette nouvelle version, de répondre à ses attentes. Ainsi, nous avons voulu mettre l'internaute au coeur de l'outil en lui proposant des outils de personnalisation dans un environnement participatif. Ces nouvelles fonctionnalités vont être déployées progressivement sur tout le portail, le "search" étant bien sûr impacté lui aussi...

Justement, quelles nouveautés proposez-vous en termes de recherche d'information ?

La plus grande nouveauté intervient au niveau de la page de résultats lors d'une recherche par mots clés. Par défaut, elle propose en priorité les liens Web plus des extraits de ce que nous avons également "en réserve" au niveau actualité, vidéo, images, etc. En un clic de souris, de type "drag and drop", l'internaute peut sélectionner le "bloc vidéos", par exemple, et le positionner à la place des résultats web. Il obtient alors une liste plus importante, quantitativement parlant, des vidéos disponibles en ligne et qui peuvent l'intéresser... En fait, l'utilisateur du moteur peut "manipuler" ses "blocs de résultats" comme il l'entend pour mettre en exergue tel ou tel format de résultats et le tout sans avoir à changer de page...

Ce choix de sources de résultats par défaut est-il gardé pour cet utilisateur dans les jours qui suivent ?

Non, nous avons fait en sorte que, lors d'une future recherche, les résultats par défaut proposés correspondent aux liens web. Cela nous a semblé la solution la plus logique et la plus pratique pour une majorité d'utilisateurs. Mais nous ferons des tests, des mesures, et nous modifierons cela si les internautes le demandent et si nous nous apercevons que cela apporte un réel plus à la recherche...

Nouvelle page d'accueil du portail Voila (http://www.voila.fr/)

D'autres innovations sont-elles proposées dès ce lancement ?

Nous avons mis en place un calendrier de lancement progressif des fonctionnalités nouvelles dont la plupart sont en phase finale de développement et donc très proche de la mise en production. Par exemple, nous allons proposer, dans les semaines qui viennent, un outil participatif qui permet à l'internaute d'influer dans le classement des pages renvoyé par le moteur de recherche. Il pourra donner son avis sur la pertinence des résultats et demander à mieux classer tel ou tel lien. Cet avis sera alors pris en considération par l'algorithme pour les recherches futures. Nous désirons vraiment que, sur Voila, chacun ait son mot à dire et que ce mot soit entendu et pris en compte...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.