La notion de PageRank a, depuis des années, fait couler beaucoup d'encre (parfois virtuelle) dans le monde du référencement naturel. Les techniques de PageRank Sculpting, visant à mieux distribuer le PageRank entre les pages internes d'un site, ont été utilisées mais aussi décriées, avant que Google ne change les règles du jeu l'année dernière. Il nous semblait important de faire un point approfondi sur ces techniques, Philippe Yonnet, président de l'association SEO Camp, expliquant ici un nouveau concept, celui de "PageRank Modeling", plus efficace et plus respecteux, selon lui, des règles de conduite des moteurs de recherche...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #114 du mois d'avril 2010

Début de l'article :

Depuis quelques semaines un violent débat fait rage entre certains référenceurs américains au sujet du PageRank Sculpting (NDLR : voir également notre article de septembre 2009 à ce sujet : http://recherche-referencement.abondance.com/2009/09/pagerank-sculpting-etat-des-lieux.html). Certains (en particulier Michael Martinez) ont remis en cause l'intérêt de la technique, et même son bien-fondé théorique. D'autres, comme Rand Fishkin de SEOMoz, continuent de défendre cette technique contre vents et marées en expliquant qu'elle est efficace, et même indispensable pour certains sites. Ces échanges récents ne sont que la résurgence d'échanges aigre-doux entre spécialistes qui durent depuis des années autour du PageRank, et des techniques de PR sculpting. Le débat a été ranimé par une annonce qui a fait l'effet d'une bombe dans le Landerneau des référenceurs : les liens en nofollow sont pris en compte dans le calcul du PR par Google !

Mais au fond, qu'est-ce que le PR sculpting ? Quel est l'intérêt réel de cette technique ? Et est-ce que le PR sculpting est sanctionné par Google ? Nous essaierons tout au long de cet article de répondre à ces questions et d'examiner les arguments des détracteurs et des promoteurs de cette technique...

Nous verrons également que les techniques "classiques" de PR sculpting ne sont pas des solution durables et qu'elles ne produisent pas toujours les résultats escomptés. Il existe une approche alternative destinée à améliorer la circulation et la concentration de "link juice" sur les sites. Pour décrire ces techniques, nous avons introduit voilà plusieurs mois le concept de "PR modeling". Nous découvrirons à la fin de cet article en quoi cette approche nous semble plus respectueuse des règles édictées par les moteurs et en général plus efficiente.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.