Lors des débuts d'Internet, les webmasters étaient souvent obligés d'optimiser un site en fonction des différents moteurs de recherche, chaque moteur ayant un comportement différent. De nos jours, des questions se posent sur le bien fondé de cette pratique. Est-elle encore utile ? Sur quels critères se basent les principaux moteurs de recherche, soit Google et Bing, pour établir leur classement de positionnement ? Voici quelques éléments de réflexion basés sur une étude dernièrement publiée par le site américain SEOMoz......

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #117 du mois de juillet-août 2010

Début de l'article :

Présentation des moteurs

Bing (http://www.bing.com/), moteur de recherche de Microsoft, et successeur de Live Search, vient à peine de fêter son premier anniversaire. Tout comme Google, Bing utilise une interface dépouillée (un simple formulaire de requête) et il offre diverses fonctionnalités de recherche comme les sites web, les images, les vidéos, les actualités…

A la différence de Google, les résultats de recherche enrichis (images, vidéos, cartes) sont peu présents dans les résultats de recherche classique. Mais cela pourrait changer si Microsoft utilise prochainement, comme c'est prévu, les fonctionnalités de Yahoo!.

Alors qu'en France Bing est toujours en version Beta (simple clonage de l'ancien Live Search, assez peu pertinent, de façon globale, et très loin de Google en termes d'intérêt), il en est tout autrement aux Etats-Unis. Après une campagne de plus de 100 millions de dollars pour son lancement, Bing a réussi à prendre plus de 10% des parts de marché durant cette année.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.