Après WordPress, Joomla et Drupal qui ont fait l'objet d'articles sur leur adaptation au SEO, c'est au tour du CMS Magento d'être décrit dans cet article, au travers de ses interactions avec le référencement natureL. Comment configurer votre outil pour obtenir un site e-commerce réactif aux critères de pertinence des moteurs de recherche ? Suivez le guide...

Cet article fait partie de la Lettre Réacteur #134 du mois de février 2012

Début de l'article :

Alors qu'il s'est forgé une belle réputation, Magento est une plateforme de commerce électronique très jeune puisque lancée en mars 2008. Pourtant, malgré son jeune âge, Magento offre à la fois puissance, robustesse et souplesse. Le tout est de bien concevoir le socle de sa boutique (comprendre la structure) afin de pouvoir la faire évoluer sainement sur le long terme.

Pour introduire ce dossier sur référencement Magento, nous pensons qu'il n'est pas utile de répéter les bonnes pratiques pour un bon référencement qui sont valables pour n'importe quel site en général (voir l'article à ce sujet dans la lettre R&R du mois dernier : janvier 2012). C'est pourquoi ce dossier sera structuré en 5 objectifs :
- Démarrer sur une base saine ;
- Optimisation des titles et des méta-descriptions ;
- Les Richs Snippets ;
- Google Shopping ;
- Google Image.

Démarrer sur une base saine

Le temps de chargement

Si un point est bien vital pour un site e-commerce, c'est le temps de chargement. En effet, si une page de votre site, que ce soit celle d'accueil, d'une catégorie, d'un produit ou bien lors du processus de commande, met trop de temps à se charger, votre client n'hésitera pas à aller voir ce que propose(nt) votre ou vos concurrents. D'autant plus que le temps de chargement est un des nombreux éléments qui influe sur le positionnement global de votre site. Selon Google, les pages d'un site doivent se charger en moins de 1,5 secondes… De notre avis, si votre site passe sous la barre des 2 secondes, ce sera déjà bien !
...

La suite de cet article est réservée aux abonnés.