Il existe deux géants du Search dans le Monde : Google et Bing. Mais si on parle très souvent du premier, le second est rarement cité, notamment en Europe où il est plus discret. Il nous a donc semblé intéressant de demander à Caroline Constantin, Senior Program Manager chez Microsoft, en charge notamment du moteur de recherche pour la France, de nous parler des dernières nouveautés de Bing et des projets à plus ou moins long terme de ce moteur qui se veut innovant et qui, d'ailleurs, dans certains domaines, représente certainement ce qui se fait de mieux dans le Monde...

Interview par Olivier Andrieu.

1. Caroline Constantin, merci de répondre à nos questions pour les lecteurs de notre site Réacteur. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je travaille depuis 18 ans dans le monde des annuaires et moteurs de recherche, j’ai commencé ma carrière chez Yahoo! en 2000, je faisais partie de l’équipe des « Surfers » qui construisait l’annuaire de sites web, j’ai ensuite évolué vers le moteur Yahoo! Search, opérant sur le marché français puis plus tard sur 25 marchés. En 2012, j’ai rejoint Microsoft en tant que Senior Program Manager pour être responsable du moteur de recherche Bing en France, je fais actuellement partie du groupe Intelligence Artificielle et Recherche, je travaille avec les différentes équipes de développement de Bing sur l’ensemble de l’écosystème de Bing : la version française du moteur, les API de Bing dans Microsoft Cognitive Services, nos partenariats et aussi Microsoft Search dans Bing.

2. Parlons de Bing. Combien de personnes travaillent sur ce moteur de recherche dans le Monde, en Europe et en France ? Et quel est leur rôle ?

 

L'article n'est disponible ici que sous la forme d'un extrait.
Il est accessible en lecture intégrale uniquement aux abonnés à la lettre professionnelle « Réacteur » du site Abondance...

Cliquez ici pour vous abonner à la lettre 'Réacteur' !

Vous êtes déjà abonné ? L'article complet est disponible dans la zone "Abonnés". Cliquez ici pour vous identifier.

 

Plus d'infos pour les abonnés :

Plus d'infos pour les non-abonnés :