RM Tech est un outil d’audit SEO de la plateforme My Ranking Metrics ayant pour vocation d'optimiser le référencement naturel de son site (ou de ceux de ses clients). Le crawl et les algorithmes utilisés (combinés à Analytics et Search Console) aboutissent à des recommandations à mettre en place sur son site. En plus des données, chaque audit donne lieu à un rapport rédigé disponible en marque blanche. Explications...

Par Olivier Duffez

L'outil RM Tech a été conçu et développé par des SEO (Olivier Duffez créateur de WebRankInfo, et Fabien Facériès) avec comme objectif de « faire parler la data ». Le but était que RM Tech puisse servir aussi bien à l’agence qui vend des audits ou des prestations SEO qu’à l’annonceur qui veut vraiment du concret pour améliorer sa visibilité sur Google.

Dans la lignée des crawlers Botify, OnCrawl, ScreamingFrog et autres, RM Tech est utilisé depuis 2014 par plus de 1300 clients. C’est le principal produit de la plateforme MyRankingMetrics.com.

Vous connaissez sûrement les fonctionnalités classiques de ce genre d’outils. C’est pourquoi nous avons choisi de vous présenter avant tout 11 particularités spécifiques de RM Tech. Bien entendu, RM Tech ne remplacera pas le cerveau... mais il va aider l'humain dans ses décisions !

« Faire parler la donnée »

RM Tech fournit non seulement de nombreuses données, mais effectue des analyses de ces données pour en tirer d'autres à plus grande valeur ajoutée. Et pour faire gagner du temps.

Quand vous devez travailler votre référencement, vous réalisez qu'il y a beaucoup de choses à faire. Vos journées sont toujours trop courtes, vous avez besoin de prioriser et de vous concentrer sur ce qui fournira le meilleur retour sur investissement. Bien sûr qu'il vous faut des données, mais pas seulement des données brutes !

C'est pourquoi nous avons développé plusieurs algorithmes "maison" qui extraient de toutes ces données des informations à haute valeur ajoutée. C’est surtout un moyen de faire ressortir de la masse de vos pages, et de leurs problèmes ou sous-optimisations, celles qu’il faut faire, dans l’ordre de leur potentiel.

Cela n'empêche pas les utilisateurs avancés d’exploiter les données que nous fournissons pour les traiter avec leurs propres outils ou algorithmes.

Analyse de la qualité intrinsèque d'une page (en termes SEO)

RM Tech calcule le QualityRisk de chaque page indexable afin d'évaluer le risque que sa qualité soit insuffisante pour l'internaute et pour les algorithmes de Google. Ce point est hyper stratégique depuis que Panda est intégré dans l'algorithme de Google (ainsi que Phantom et tous les autres algorithmes d'évaluation de la qualité).

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Olivier Duffez
Créateur et éditeur du site WebRankInfo (http://www.webrankinfo.com/)